• Actualité   Politique

    #LoiTravailNonMerci : Internet se mobilise contre El Khomri

    Une pétition créée par la militante féministe Caroline de Haas a déjà récolté plus de 20 000 signatures en seulement quelques heures.

    6Médias
    Publié le 19/02/2016 à 19:53 | Le Point.fr Lien
    Myriam El Khomri face aux critiques sur son projet de loi.

    Myriam El Khomri face aux critiques sur son projet de loi. ©Copyright 1999 Adobe Systems Incorporated/ THOMAS SAMSON

     

      Le projet de loi travail , dévoilé ce jeudi, fait beaucoup parler à droite, mais surtout à gauche. Accusé d'être trop libéral, salué par la droite et le Medef et porté par un gouvernement de gauche de plus en plus contesté, le projet de loi de la ministre du Travail s'attire les foudres des internautes. Ce vendredi, la militante féministe Caroline de Haas a lancé sur le site Change.org, une pétition pour « interpeller la ministre du Travail et lui demander de renoncer à ce projet ». Appuyée par plusieurs syndicalistes ou militants (CGT et UNL), la pétition a été signée par plus de 22 000 personnes en seulement quelques heures.

      #LoiTravailNonMerci

      Parmi les mesures les moins populaires à gauche, répertoriées sur la page d'accueil de la pétition : le plafonnement des indemnités prud'homales, les temps d'astreinte pouvant être décomptés des temps de repos, le fractionnement des 11 heures de repos obligatoire par tranche de 24 heures, ou bien encore la possibilité par les entreprises de faire un plan social sans avoir de difficultés économiques.

       

      Un hashtag a été lancé sur le réseau social Twitter #LoiTravailNonMerci pour viraliser la pétition et un site a été créé pour expliquer pourquoi il faut renoncer au projet de loi. Son nom : loitravail.lol

      Google Bookmarks

      Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
    • Commentaires

      Aucun commentaire pour le moment

      Suivre le flux RSS des commentaires


      Ajouter un commentaire

      Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :