•  

     

    Chômage, emploi, mosquée : on a vérifié les propos de François Hollande

     

    LE MONDE | 15.04.2016 à 00h00 • Mis à jour le 15.04.2016 à 00h35 | Par Alexandre Pouchard, Maxime Vaudano et Adrien Sénécat Lien

     

     

    La grosse erreur de François Hollande sur le chômage des jeunes

        François Hollande a affirmé que « le taux de chômage en France [était] dans la moyenne européenne et celui des jeunes sous la moyenne européenne ».

    Interrogé par les journalistes de l’émission « Dialogues citoyens » sur le chômage, au plus haut en France, François Hollande a affirmé que « le taux de chômage en France [était] dans la moyenne européenne et celui des jeunes sous la moyenne européenne ».

    Pourquoi c’est faux

    Or, comme l’a aussitôt souligné la journaliste Léa Salamé, le taux de chômage des moins de 25 ans était, en février 2016, de 24,6 % en France, alors que la moyenne est de 19,4 % dans l’Union européenne, selon Eurostat. Cet écart de cinq points est bien plus important que pour le taux de chômage, où la France est se situe à 1,3 point au-dessus de la moyenne européenne.

    Relancé en fin d’émission sur cette question, le président de la République s’est justifié avec une défense peu convaincante : « Nous avons une population active beaucoup plus jeune [que nos voisins]. » Sous-entendu : il est normal qu’il y ait plus de jeunes chômeurs en France, car il y a plus de jeunes tout court. Or, le taux de chômage est un pourcentage, et non une valeur absolue.

     

    100 000 créations d’emploi net de plus en 2015 ? C’est vrai

     

    Interpellé sur l’efficacité des baisses de charges consenties aux entreprises depuis le début du quinquennat, François Hollande a invoqué une bonne nouvelle : « En 2015, nous avons créé cent mille emplois net de plus. Pour la première fois depuis cinq ans, l’économie française a créé davantage d’emplois qu’elle n’en a supprimé. »

     

    Pourquoi c’est plutôt vrai

     

    Ce constat peut paraître surprenant dans un pays où le chômage augmente, mais il est dans l’ensemble juste. La France a bien connu un solde positif de 102 100 créations d’emploi en 2015, et ce n’était pas arrivé depuis quatre ans (et non cinq)

     

    Ces créations d’emplois n’empêchent pas le chômage d’augmenter car elles ne compensent pas forcément les entrées dans la population active et peuvent concerner des temps partiels qu’occuperont des personnes continuant parallèlement à chercher un autre emploi. C’est ce qui a conduit Michel Sapin à déclarer le 10 mars que « pour que le chômage baisse, il faut créer un peu plus de 100 000 emplois. Nous ne sommes pas loin de créer le nombre d’emplois suffisants pour stabiliser le chômage, et même le faire baisser ».

     

    Petit détail : cette statistique avancée par François Hollande se cantonne à l’emploi salarié. Le chiffre total de l’emploi pour 2015 (salarié et non salarié) n’a pas encore été publié par l’Insee, mais il devrait suivre la même tendance, car l’emploi non salarié est très marginal par rapport à l’emploi salarié.

     

    La mosquée de Brest fermée ? Pas vraiment

    A la mosquée de Brest, le 20 novembre 2015.

    Le cas de Rachid Abou Houdeyfa, l’imam controversé de la mosquée Sunna de Brest, a été longuement évoqué jeudi 14 avril au cours de l’émission « Dialogues citoyens ». « Celui-là est français et ne peut pas être expulsé, mais son lieu de prière — je ne veux même pas utiliser ce mot — ce lieu de haine a été fermé », a affirmé François Hollande.

    Interpellé par Léa Salamé, qui lui a demandé s’il était normal que l’intéressé ne soit pas inquiété, le président a rétorqué ceci : « Il est inquiété, il est poursuivi et il est dans une procédure judiciaire. Donc nous devons lutter contre ces prêcheurs, ces partisans de la haine qui induisent la radicalisation. »

    François Hollande affirme à tort que la mosquée de l’imam salafiste de Brest a été fermée.

    Pourquoi c’est faux

    Contrairement à ce qu’a dit François Hollande, la mosquée Sunna est toujours ouverte et active. Elle a récemment appelé ses fidèles aux dons pour financer la construction d’une école coranique.

    Elle a néanmoins fait l’objet d’une perquisition le vendredi 20 novembre 2015, comme une trentaine d’autres mosquées jugées « radicales ». Les policiers n’ont fait aucune découverte compromettante au cours de cette intervention. Et aucune information n’a été donnée depuis concernant une possible procédure judiciaire ouverte contre Rachid Abou Houdeyfa. Ce dernier continue de diffuser ses prêches sur sa page Facebook, comme auparavant.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Les Dragons Catalans s'imposent

    à Saint Helens 30 à 12

    80' Saint-Helens (2E)   12 : 30   Dragons Catalans (6E)

    Dernière mise à jour : 2016/04/14 23:01    Lien

    Trier par :

    23:01

    22:59

    Les Dragons Catalans, en leaders incontestés et dans la constance, s'imposent à Saint-Helens (12-30). La défense ne faiblit pas malgré les nombreux matches enchaînés ces derniers temps du côté des Sang et Or. Jamais inquiétés, en première-mi-temps déjà (12-14), les Catalans ont affronté ce jour une équipe de Saint-Helens invisibles en seconde mi-temps dans ses chaînes de tenu puisqu'elle n'est pas parvenue à inscrire le moindre point. 

     

    Merci à toutes et à tous de nous avoir suivi sur ce live et à bientôt sur www.lindependant.fr.

    22:54

    Et c'est la fin du match à Saint-Helens.

    22:54

    79' A 45m, Richards manque à droite un drop. 

    22:53

    78' Plaqué sur les 40m, Da Costa ne parvient pas à passer la balle. Les Dragons font preuve de gourmandise. 

    22:52

    77' Myler couvre le terrain mais son coup de pied sort hors des limites. 

    22:50

    Casty est de retour sur le terrain. 

    22:49

    75' Derrière le tenu, Walsh multiplie les combinaisons pour faire avancer ses "gros". 

    22:48

    En défense, les Dragons font le show ! 

    22:48

    Allez, plus que 6 minutes de jeu, et une sixième victoire consécutive pour les Dragons ?

    22:46

    72' Bousquet pour Da Costa arrêté à 20m de l'en-but. ça continue à se construire au centre du terrain. Et Myler tente le drop. Mais en vain.  

    22:44  PENALITE REUSSIE PAR PAT RICHARDS

    22:44

    70' Ralentissement du tenu sur Baitieri. Richards tente la pénalité à 35m face aux poteaux. 

    22:41

    66' Pourtant placés sur leurs lignes, Saint-Helens gâche ses fins d'action. Une chandelle finit en touche à quelques centimètres de l'en-but, et en étant contestée par Gigot et Broughton dans le coin gauche pour les Saints. 

    22:39  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    22:38

    Toujours à la finition d'action collective, Broughton plante à nouveau malgré un ballon difficile saisi. 

    22:37  63' Quadruplé de Jodie Broughton

    22:36  ​ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:34

    A l'heure de jeu, nous en sommes à 12-24 pour les Dragons. 

    22:33

    59' Sur le point d'aplatir, Fages se fait contester la balle sur la ligne par Baitieri. Ce qui a le don d'échauffer les esprits. Mêlée. 

    22:32

    57' Saint-Helens force dans l'axe mais les Dragons ne faiblissent aucunement en défense. Ils tentent le rasant, mais il est contré par Carney, qui file... et glisse ! La balle est perdue ! Mêlée anglaise sur les 20m catalans. 

    22:28

    56' Perte de balle à l'impact des Dragons sur leurs 40m. Les Saints repartent de plus belle. 

    22:24

    53' Saint-Helens gagne une pénalité après un placage haut de Taylor sur les 20m catalans.

    22:23

    51' Broughton glisse tout près de sa ligne d'en-but en récupérant une balle. Sur leurs 10m, les Dragons subissent la foudre et un point de fixation se forme du côté des Saints qui progressent mais ne parviennent pas à aplatir. 

    22:20

    A l'heure de jeu, le score est de 12-24 en faveur des Dragons. 

    22:19  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    22:19

    Sur l'aile gauche, après une combinaison entre Horo et Bosc, Richards s'empare en bout de ligne de la balle et galope sur plusieurs mètres avant d'inscrire un essai sans problèmes. 

    22:17  48' Essai de Pat Richards

    22:17  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:16  ESSAI TRANSFORME DE RICHIE MYLER

    22:16

    Au centre du terrain ,à la sortie du tenu, Stewart réalise un gros travail de sape tout seul, il se retourne dans sa course pour offrir une merveille de balle à Myler qui file tout droit et tout seul à l'essai.

    22:15  46' Essai de Richie Myler

    22:14  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:14

    45' Sortie de balle au pied par les Saints hors des limites du terrain. renvoi aux 20m par Gigot. 

    22:13

    44' Les Dragons tentent de faire la différence sur le côté droit, mais force est de constater que les Saints, éveillés en cette seconde période, ont sorti les barbelés. 

    22:11

    43' Chandelle captée de volée par Gigot sur ses 10m. 

    22:10

    41' Après la première chaîne offensive, les Dragons tapent dans l'en-but mais les Saints récupèrent et relancent.

    22:08

    C'est reparti à Saint-Helens !

    22:02

    22:02

    22:00

    Les Dragons ont une légère tête d'avance : 12-14. 

    21:59

    C'est la mi-temps.

    21:49  ESSAI TRANSFORME PAR WALSH

    21:49

    Au centre du terrain, après une belle passe allongée, de Fages, Walsh tape à suivre pour lui-même. Un petit par-dessus et il file seul à l'essai. 

    21:48  38' Essai de Walsh

    21:48  ESSAI DES SAINTS

    21:47

    37' ça s'agite drôlement dans les 10m catalans. Mais en faisant un jeu de navette, les Saints ne parviennent pas à franchir. Et les Dragons, se asisissent bien des joueurs dans l'en-but pour les faire sortir hors de slimites du terrain. 

    21:45

    36' En-avant au tenu par Anderson qui allait ouvrir pour ses coéquipiers. Bêtement, dans la précipitation. Mêlée anglaise sur les 18m catalans. 

    21:44

    A 5 minutes de la fin de la première mi-temps, les Dragons sont devant au score après un triplé de Broughton : 6-14.

    21:43  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:43

    Au final d'une sacrée chaîne de tenu, sautée de Carney qui offre un caviar dont Broughton se saisit avce le coup du chapeau. Et c'est l'essai ! 

    21:42  Triplé de Jodie Broughton

    21:42  ESSAI POUR LES DRAGONS CATALANS

    21:38

    A la demi-heure de jeu, les Saints ont réduit l'écart au score : 6-10.

    21:37

    Da Costa a été remplacé par Bosc.

    21:37

    Taylor a été remplacé par Casty. 

    21:36

    Des changements du côté des Dragons ont été opérés. 

    21:36  ESSAI TRANSFORME

    21:36

    Le Français perce après une construction autour du tenu de ses coéquipiers et un ballon repiqué intérieur. 

    21:35  26' Essai de Theo Fages

    21:34  ESSAI DE SAINT-HELENS

    21:34

    25' Le jeu s'intensifie du côté des Anglais. Plus rudes et mieux organisés, ils essaient à nouveau avec un coup de pied rasant sur le côté gauche de tenter d'aller aplatir... En vain, les Dragons veillent et après un cafouillage dans l'en-but des Anglais, ils sauvent la patrie. 

    21:31

    Les Saints ne franchissent pas et tentent par un coup de pied au ras d'aller dans l'en-but... Mauvaise solution, personne ne suit l'action. 

    21:30

    23' Contre de Dave Taylor quasiment sur sa ligne. Mais il perd la balle dans la foulée au premier contact venu à quelques mètres de sa ligne d'en-but sur le côté droit. 

    21:29

    Savelio du côté des Saints est sorti. 

    21:28

    Après plus de 20 minutes de jeu, les Dracs sont toujours devant au panneau d'affichage malgré le réveil des saints : 0-10.

    21:27

    Saint-Helens a faim et progresse jusqu'aux 5 m catalans grâce à de belles combinaisons et les jambes de feu des trois-quarts. Les Saints franchissent sans embûches mais la défense catalane est sur le qui-vive. A quelques mètres d'aplatir, les Anglais voient pourtant leurs ambitions réduites. 

    21:25

    20' Et ça chauffe dans la maison catalane ! 

    21:24

    19' Myler dégagé au pied avec une 40/20. Mêlée Saint-Helens dans son camp sur les 20m. 

    21:23

    18' Saint-Helens reprend du poil de la bête et monte jusqu'aux 5m catalans. Lancés en attaque, ils sont contrés par Taylor qui se saisit in extremis de la balle pour remettre la main sur le cuir. 

    21:23

    Saint-Helens multiplie déjà les changements. 

    21:22

    Saint-Helens gagne une pénalité. 

    21:22

    16' Myler à 30m de l'en-but anglais tape au ras mais est contré. 

    21:21  ESSAI TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:21

    Carney, en parfait meneur de jeu, distribue à ses coéquipiers sur le côté droit à la sortie du tenu depuis le centre du terrain à quelques mètres de la ligne d'en-but. Et la balle file jusqu'à l'aile de Broughton qui, sans vis-à-vis, part tout droit pour un doublé ! 

    21:19  Doublé de Jodie Broughton

    21:18  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    21:18

    Les Dragons sont solides autour du tenu et tels des métronomes placent le jeu. 

    21:17

    13' Gigot gratte du terrain. Et Stewart gagne une pénalité grâce à son jeu au sol sur les 40m anglais. 

    21:17

    12' Renvoi aux 20m pour les Dragons. 

    21:14

    Après 10 minutes de jeu, les Dragons mènent à Saint-Helens après un premier essai non transformé de Broughton : 0-4.

    21:13  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:13

    Sur son aile, et malgré une passe dans les chaussettes dûe à une mauvaise transmission entre les deux derniers passeurs de balle, Broughton file en coin conclure une action collective du premier essai de la rencontre.

    21:12  Essai de Jodie Broughton

    21:11  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    21:11  ESSAI POUR LES DRAGONS CATALANS

    21:10

    5' Faute de main du jeune Alrix Da Costa qui ne saisit pas la balle à hauteur offerte par Anderson qui tombait au sol sur les 10m de Saint-Helens. 

    21:08

    4' Anderson manque un contre. Les Saints gagnent une touche sur les 20m des Catalans. 

    21:07

    Les Saints récupèrent la balle après que les Dracs l'aient faite tomber sur les 30m anglais. 

    21:06

    3' Inu sur la ligne médiane touché après un placage de quatre Anglais, mais ouvre au sol pour ses coéquipiers. 

    21:06

    2' Les équipes prennent leurs marques et portent la balle les uns après les autres. 

    21:04

    Sur les 40m anglais, renvoi au pied pour les Dragons à la fin de la première chaîne offensive des Saints. 

    21:03

    La balle est saisie sur leurs 10m par les Saints.

    21:03

    C'est parti avec Pat Richards.

    21:02

    Les Dragons au coup d'envoi. 

    21:00

    Les joueurs entrent sur le terrain.

    20:49

    20:48

     

    80' Saint-Helens (2E)   12 : 30   Dragons Catalans (6E)

    Dernière mise à jour : 2016/04/14 23:01

    Trier par :

    23:01

    22:59

    Les Dragons Catalans, en leaders incontestés et dans la constance, s'imposent à Saint-Helens (12-30). La défense ne faiblit pas malgré les nombreux matches enchaînés ces derniers temps du côté des Sang et Or. Jamais inquiétés, en première-mi-temps déjà (12-14), les Catalans ont affronté ce jour une équipe de Saint-Helens invisibles en seconde mi-temps dans ses chaînes de tenu puisqu'elle n'est pas parvenue à inscrire le moindre point. 

     

    Merci à toutes et à tous de nous avoir suivi sur ce live et à bientôt sur www.lindependant.fr.

    22:54

    Et c'est la fin du match à Saint-Helens.

    22:54

    79' A 45m, Richards manque à droite un drop. 

    22:53

    78' Plaqué sur les 40m, Da Costa ne parvient pas à passer la balle. Les Dragons font preuve de gourmandise. 

    22:52

    77' Myler couvre le terrain mais son coup de pied sort hors des limites. 

    22:50

    Casty est de retour sur le terrain. 

    22:49

    75' Derrière le tenu, Walsh multiplie les combinaisons pour faire avancer ses "gros". 

    22:48

    En défense, les Dragons font le show ! 

    22:48

    Allez, plus que 6 minutes de jeu, et une sixième victoire consécutive pour les Dragons ?

    22:46

    72' Bousquet pour Da Costa arrêté à 20m de l'en-but. ça continue à se construire au centre du terrain. Et Myler tente le drop. Mais en vain.  

    22:44  PENALITE REUSSIE PAR PAT RICHARDS

    22:44

    70' Ralentissement du tenu sur Baitieri. Richards tente la pénalité à 35m face aux poteaux. 

    22:41

    66' Pourtant placés sur leurs lignes, Saint-Helens gâche ses fins d'action. Une chandelle finit en touche à quelques centimètres de l'en-but, et en étant contestée par Gigot et Broughton dans le coin gauche pour les Saints. 

    22:39  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    22:38

    Toujours à la finition d'action collective, Broughton plante à nouveau malgré un ballon difficile saisi. 

    22:37  63' Quadruplé de Jodie Broughton

    22:36  ​ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:34

    A l'heure de jeu, nous en sommes à 12-24 pour les Dragons. 

    22:33

    59' Sur le point d'aplatir, Fages se fait contester la balle sur la ligne par Baitieri. Ce qui a le don d'échauffer les esprits. Mêlée. 

    22:32

    57' Saint-Helens force dans l'axe mais les Dragons ne faiblissent aucunement en défense. Ils tentent le rasant, mais il est contré par Carney, qui file... et glisse ! La balle est perdue ! Mêlée anglaise sur les 20m catalans. 

    22:28

    56' Perte de balle à l'impact des Dragons sur leurs 40m. Les Saints repartent de plus belle. 

    22:24

    53' Saint-Helens gagne une pénalité après un placage haut de Taylor sur les 20m catalans.

    22:23

    51' Broughton glisse tout près de sa ligne d'en-but en récupérant une balle. Sur leurs 10m, les Dragons subissent la foudre et un point de fixation se forme du côté des Saints qui progressent mais ne parviennent pas à aplatir. 

    22:20

    A l'heure de jeu, le score est de 12-24 en faveur des Dragons. 

    22:19  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    22:19

    Sur l'aile gauche, après une combinaison entre Horo et Bosc, Richards s'empare en bout de ligne de la balle et galope sur plusieurs mètres avant d'inscrire un essai sans problèmes. 

    22:17  48' Essai de Pat Richards

    22:17  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:16  ESSAI TRANSFORME DE RICHIE MYLER

    22:16

    Au centre du terrain ,à la sortie du tenu, Stewart réalise un gros travail de sape tout seul, il se retourne dans sa course pour offrir une merveille de balle à Myler qui file tout droit et tout seul à l'essai.

    22:15  46' Essai de Richie Myler

    22:14  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:14

    45' Sortie de balle au pied par les Saints hors des limites du terrain. renvoi aux 20m par Gigot. 

    22:13

    44' Les Dragons tentent de faire la différence sur le côté droit, mais force est de constater que les Saints, éveillés en cette seconde période, ont sorti les barbelés. 

    22:11

    43' Chandelle captée de volée par Gigot sur ses 10m. 

    22:10

    41' Après la première chaîne offensive, les Dragons tapent dans l'en-but mais les Saints récupèrent et relancent.

    22:08

    C'est reparti à Saint-Helens !

    22:02

    22:02

    22:00

    Les Dragons ont une légère tête d'avance : 12-14. 

    21:59

    C'est la mi-temps.

    21:49  ESSAI TRANSFORME PAR WALSH

    21:49

    Au centre du terrain, après une belle passe allongée, de Fages, Walsh tape à suivre pour lui-même. Un petit par-dessus et il file seul à l'essai. 

    21:48  38' Essai de Walsh

    21:48  ESSAI DES SAINTS

    21:47

    37' ça s'agite drôlement dans les 10m catalans. Mais en faisant un jeu de navette, les Saints ne parviennent pas à franchir. Et les Dragons, se asisissent bien des joueurs dans l'en-but pour les faire sortir hors de slimites du terrain. 

    21:45

    36' En-avant au tenu par Anderson qui allait ouvrir pour ses coéquipiers. Bêtement, dans la précipitation. Mêlée anglaise sur les 18m catalans. 

    21:44

    A 5 minutes de la fin de la première mi-temps, les Dragons sont devant au score après un triplé de Broughton : 6-14.

    21:43  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:43

    Au final d'une sacrée chaîne de tenu, sautée de Carney qui offre un caviar dont Broughton se saisit avce le coup du chapeau. Et c'est l'essai ! 

    21:42  Triplé de Jodie Broughton

    21:42  ESSAI POUR LES DRAGONS CATALANS

    21:38

    A la demi-heure de jeu, les Saints ont réduit l'écart au score : 6-10.

    21:37

    Da Costa a été remplacé par Bosc.

    21:37

    Taylor a été remplacé par Casty. 

    21:36

    Des changements du côté des Dragons ont été opérés. 

    21:36  ESSAI TRANSFORME

    21:36

    Le Français perce après une construction autour du tenu de ses coéquipiers et un ballon repiqué intérieur. 

    21:35  26' Essai de Theo Fages

    21:34  ESSAI DE SAINT-HELENS

    21:34

    25' Le jeu s'intensifie du côté des Anglais. Plus rudes et mieux organisés, ils essaient à nouveau avec un coup de pied rasant sur le côté gauche de tenter d'aller aplatir... En vain, les Dragons veillent et après un cafouillage dans l'en-but des Anglais, ils sauvent la patrie. 

    21:31

    Les Saints ne franchissent pas et tentent par un coup de pied au ras d'aller dans l'en-but... Mauvaise solution, personne ne suit l'action. 

    21:30

    23' Contre de Dave Taylor quasiment sur sa ligne. Mais il perd la balle dans la foulée au premier contact venu à quelques mètres de sa ligne d'en-but sur le côté droit. 

    21:29

    Savelio du côté des Saints est sorti. 

    21:28

    Après plus de 20 minutes de jeu, les Dracs sont toujours devant au panneau d'affichage malgré le réveil des saints : 0-10.

    21:27

    Saint-Helens a faim et progresse jusqu'aux 5 m catalans grâce à de belles combinaisons et les jambes de feu des trois-quarts. Les Saints franchissent sans embûches mais la défense catalane est sur le qui-vive. A quelques mètres d'aplatir, les Anglais voient pourtant leurs ambitions réduites. 

    21:25

    20' Et ça chauffe dans la maison catalane ! 

    21:24

    19' Myler dégagé au pied avec une 40/20. Mêlée Saint-Helens dans son camp sur les 20m. 

    21:23

    18' Saint-Helens reprend du poil de la bête et monte jusqu'aux 5m catalans. Lancés en attaque, ils sont contrés par Taylor qui se saisit in extremis de la balle pour remettre la main sur le cuir. 

    21:23

    Saint-Helens multiplie déjà les changements. 

    21:22

    Saint-Helens gagne une pénalité. 

    21:22

    16' Myler à 30m de l'en-but anglais tape au ras mais est contré. 

    21:21  ESSAI TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:21

    Carney, en parfait meneur de jeu, distribue à ses coéquipiers sur le côté droit à la sortie du tenu depuis le centre du terrain à quelques mètres de la ligne d'en-but. Et la balle file jusqu'à l'aile de Broughton qui, sans vis-à-vis, part tout droit pour un doublé ! 

    21:19  Doublé de Jodie Broughton

    21:18  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    21:18

    Les Dragons sont solides autour du tenu et tels des métronomes placent le jeu. 

    21:17

    13' Gigot gratte du terrain. Et Stewart gagne une pénalité grâce à son jeu au sol sur les 40m anglais. 

    21:17

    12' Renvoi aux 20m pour les Dragons. 

    21:14

    Après 10 minutes de jeu, les Dragons mènent à Saint-Helens après un premier essai non transformé de Broughton : 0-4.

    21:13  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:13

    Sur son aile, et malgré une passe dans les chaussettes dûe à une mauvaise transmission entre les deux derniers passeurs de balle, Broughton file en coin conclure une action collective du premier essai de la rencontre.

    21:12  Essai de Jodie Broughton

    21:11  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    21:11  ESSAI POUR LES DRAGONS CATALANS

    21:10

    5' Faute de main du jeune Alrix Da Costa qui ne saisit pas la balle à hauteur offerte par Anderson qui tombait au sol sur les 10m de Saint-Helens. 

    21:08

    4' Anderson manque un contre. Les Saints gagnent une touche sur les 20m des Catalans. 

    21:07

    Les Saints récupèrent la balle après que les Dracs l'aient faite tomber sur les 30m anglais. 

    21:06

    3' Inu sur la ligne médiane touché après un placage de quatre Anglais, mais ouvre au sol pour ses coéquipiers. 

    21:06

    2' Les équipes prennent leurs marques et portent la balle les uns après les autres. 

    21:04

    Sur les 40m anglais, renvoi au pied pour les Dragons à la fin de la première chaîne offensive des Saints. 

    21:03

    La balle est saisie sur leurs 10m par les Saints.

    21:03

    C'est parti avec Pat Richards.

    21:02

    Les Dragons au coup d'envoi. 

    21:00

    Les joueurs entrent sur le terrain.

    20:49

    20:48

     

    80' Saint-Helens (2E)   12 : 30   Dragons Catalans (6E)

    Dernière mise à jour : 2016/04/14 23:01

    Trier par :

    23:01

    22:59

    Les Dragons Catalans, en leaders incontestés et dans la constance, s'imposent à Saint-Helens (12-30). La défense ne faiblit pas malgré les nombreux matches enchaînés ces derniers temps du côté des Sang et Or. Jamais inquiétés, en première-mi-temps déjà (12-14), les Catalans ont affronté ce jour une équipe de Saint-Helens invisibles en seconde mi-temps dans ses chaînes de tenu puisqu'elle n'est pas parvenue à inscrire le moindre point. 

     

    Merci à toutes et à tous de nous avoir suivi sur ce live et à bientôt sur www.lindependant.fr.

    22:54

    Et c'est la fin du match à Saint-Helens.

    22:54

    79' A 45m, Richards manque à droite un drop. 

    22:53

    78' Plaqué sur les 40m, Da Costa ne parvient pas à passer la balle. Les Dragons font preuve de gourmandise. 

    22:52

    77' Myler couvre le terrain mais son coup de pied sort hors des limites. 

    22:50

    Casty est de retour sur le terrain. 

    22:49

    75' Derrière le tenu, Walsh multiplie les combinaisons pour faire avancer ses "gros". 

    22:48

    En défense, les Dragons font le show ! 

    22:48

    Allez, plus que 6 minutes de jeu, et une sixième victoire consécutive pour les Dragons ?

    22:46

    72' Bousquet pour Da Costa arrêté à 20m de l'en-but. ça continue à se construire au centre du terrain. Et Myler tente le drop. Mais en vain.  

    22:44  PENALITE REUSSIE PAR PAT RICHARDS

    22:44

    70' Ralentissement du tenu sur Baitieri. Richards tente la pénalité à 35m face aux poteaux. 

    22:41

    66' Pourtant placés sur leurs lignes, Saint-Helens gâche ses fins d'action. Une chandelle finit en touche à quelques centimètres de l'en-but, et en étant contestée par Gigot et Broughton dans le coin gauche pour les Saints. 

    22:39  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    22:38

    Toujours à la finition d'action collective, Broughton plante à nouveau malgré un ballon difficile saisi. 

    22:37  63' Quadruplé de Jodie Broughton

    22:36  ​ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:34

    A l'heure de jeu, nous en sommes à 12-24 pour les Dragons. 

    22:33

    59' Sur le point d'aplatir, Fages se fait contester la balle sur la ligne par Baitieri. Ce qui a le don d'échauffer les esprits. Mêlée. 

    22:32

    57' Saint-Helens force dans l'axe mais les Dragons ne faiblissent aucunement en défense. Ils tentent le rasant, mais il est contré par Carney, qui file... et glisse ! La balle est perdue ! Mêlée anglaise sur les 20m catalans. 

    22:28

    56' Perte de balle à l'impact des Dragons sur leurs 40m. Les Saints repartent de plus belle. 

    22:24

    53' Saint-Helens gagne une pénalité après un placage haut de Taylor sur les 20m catalans.

    22:23

    51' Broughton glisse tout près de sa ligne d'en-but en récupérant une balle. Sur leurs 10m, les Dragons subissent la foudre et un point de fixation se forme du côté des Saints qui progressent mais ne parviennent pas à aplatir. 

    22:20

    A l'heure de jeu, le score est de 12-24 en faveur des Dragons. 

    22:19  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    22:19

    Sur l'aile gauche, après une combinaison entre Horo et Bosc, Richards s'empare en bout de ligne de la balle et galope sur plusieurs mètres avant d'inscrire un essai sans problèmes. 

    22:17  48' Essai de Pat Richards

    22:17  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:16  ESSAI TRANSFORME DE RICHIE MYLER

    22:16

    Au centre du terrain ,à la sortie du tenu, Stewart réalise un gros travail de sape tout seul, il se retourne dans sa course pour offrir une merveille de balle à Myler qui file tout droit et tout seul à l'essai.

    22:15  46' Essai de Richie Myler

    22:14  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:14

    45' Sortie de balle au pied par les Saints hors des limites du terrain. renvoi aux 20m par Gigot. 

    22:13

    44' Les Dragons tentent de faire la différence sur le côté droit, mais force est de constater que les Saints, éveillés en cette seconde période, ont sorti les barbelés. 

    22:11

    43' Chandelle captée de volée par Gigot sur ses 10m. 

    22:10

    41' Après la première chaîne offensive, les Dragons tapent dans l'en-but mais les Saints récupèrent et relancent.

    22:08

    C'est reparti à Saint-Helens !

    22:02

    22:02

    22:00

    Les Dragons ont une légère tête d'avance : 12-14. 

    21:59

    C'est la mi-temps.

    21:49  ESSAI TRANSFORME PAR WALSH

    21:49

    Au centre du terrain, après une belle passe allongée, de Fages, Walsh tape à suivre pour lui-même. Un petit par-dessus et il file seul à l'essai. 

    21:48  38' Essai de Walsh

    21:48  ESSAI DES SAINTS

    21:47

    37' ça s'agite drôlement dans les 10m catalans. Mais en faisant un jeu de navette, les Saints ne parviennent pas à franchir. Et les Dragons, se asisissent bien des joueurs dans l'en-but pour les faire sortir hors de slimites du terrain. 

    21:45

    36' En-avant au tenu par Anderson qui allait ouvrir pour ses coéquipiers. Bêtement, dans la précipitation. Mêlée anglaise sur les 18m catalans. 

    21:44

    A 5 minutes de la fin de la première mi-temps, les Dragons sont devant au score après un triplé de Broughton : 6-14.

    21:43  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:43

    Au final d'une sacrée chaîne de tenu, sautée de Carney qui offre un caviar dont Broughton se saisit avce le coup du chapeau. Et c'est l'essai ! 

    21:42  Triplé de Jodie Broughton

    21:42  ESSAI POUR LES DRAGONS CATALANS

    21:38

    A la demi-heure de jeu, les Saints ont réduit l'écart au score : 6-10.

    21:37

    Da Costa a été remplacé par Bosc.

    21:37

    Taylor a été remplacé par Casty. 

    21:36

    Des changements du côté des Dragons ont été opérés. 

    21:36  ESSAI TRANSFORME

    21:36

    Le Français perce après une construction autour du tenu de ses coéquipiers et un ballon repiqué intérieur. 

    21:35  26' Essai de Theo Fages

    21:34  ESSAI DE SAINT-HELENS

    21:34

    25' Le jeu s'intensifie du côté des Anglais. Plus rudes et mieux organisés, ils essaient à nouveau avec un coup de pied rasant sur le côté gauche de tenter d'aller aplatir... En vain, les Dragons veillent et après un cafouillage dans l'en-but des Anglais, ils sauvent la patrie. 

    21:31

    Les Saints ne franchissent pas et tentent par un coup de pied au ras d'aller dans l'en-but... Mauvaise solution, personne ne suit l'action. 

    21:30

    23' Contre de Dave Taylor quasiment sur sa ligne. Mais il perd la balle dans la foulée au premier contact venu à quelques mètres de sa ligne d'en-but sur le côté droit. 

    21:29

    Savelio du côté des Saints est sorti. 

    21:28

    Après plus de 20 minutes de jeu, les Dracs sont toujours devant au panneau d'affichage malgré le réveil des saints : 0-10.

    21:27

    Saint-Helens a faim et progresse jusqu'aux 5 m catalans grâce à de belles combinaisons et les jambes de feu des trois-quarts. Les Saints franchissent sans embûches mais la défense catalane est sur le qui-vive. A quelques mètres d'aplatir, les Anglais voient pourtant leurs ambitions réduites. 

    21:25

    20' Et ça chauffe dans la maison catalane ! 

    21:24

    19' Myler dégagé au pied avec une 40/20. Mêlée Saint-Helens dans son camp sur les 20m. 

    21:23

    18' Saint-Helens reprend du poil de la bête et monte jusqu'aux 5m catalans. Lancés en attaque, ils sont contrés par Taylor qui se saisit in extremis de la balle pour remettre la main sur le cuir. 

    21:23

    Saint-Helens multiplie déjà les changements. 

    21:22

    Saint-Helens gagne une pénalité. 

    21:22

    16' Myler à 30m de l'en-but anglais tape au ras mais est contré. 

    21:21  ESSAI TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:21

    Carney, en parfait meneur de jeu, distribue à ses coéquipiers sur le côté droit à la sortie du tenu depuis le centre du terrain à quelques mètres de la ligne d'en-but. Et la balle file jusqu'à l'aile de Broughton qui, sans vis-à-vis, part tout droit pour un doublé ! 

    21:19  Doublé de Jodie Broughton

    21:18  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    21:18

    Les Dragons sont solides autour du tenu et tels des métronomes placent le jeu. 

    21:17

    13' Gigot gratte du terrain. Et Stewart gagne une pénalité grâce à son jeu au sol sur les 40m anglais. 

    21:17

    12' Renvoi aux 20m pour les Dragons. 

    21:14

    Après 10 minutes de jeu, les Dragons mènent à Saint-Helens après un premier essai non transformé de Broughton : 0-4.

    21:13  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:13

    Sur son aile, et malgré une passe dans les chaussettes dûe à une mauvaise transmission entre les deux derniers passeurs de balle, Broughton file en coin conclure une action collective du premier essai de la rencontre.

    21:12  Essai de Jodie Broughton

    21:11  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    21:11  ESSAI POUR LES DRAGONS CATALANS

    21:10

    5' Faute de main du jeune Alrix Da Costa qui ne saisit pas la balle à hauteur offerte par Anderson qui tombait au sol sur les 10m de Saint-Helens. 

    21:08

    4' Anderson manque un contre. Les Saints gagnent une touche sur les 20m des Catalans. 

    21:07

    Les Saints récupèrent la balle après que les Dracs l'aient faite tomber sur les 30m anglais. 

    21:06

    3' Inu sur la ligne médiane touché après un placage de quatre Anglais, mais ouvre au sol pour ses coéquipiers. 

    21:06

    2' Les équipes prennent leurs marques et portent la balle les uns après les autres. 

    21:04

    Sur les 40m anglais, renvoi au pied pour les Dragons à la fin de la première chaîne offensive des Saints. 

    21:03

    La balle est saisie sur leurs 10m par les Saints.

    21:03

    C'est parti avec Pat Richards.

    21:02

    Les Dragons au coup d'envoi. 

    21:00

    Les joueurs entrent sur le terrain.

    20:49

    20:48

    20:07

    DRAGONS CATALANS

     

    Gigot, Broughton, Inu, Duport, Richards, Carney, Myler, Taylor, Da Costa, Bousquet, Stewart, Anderson, Baitieri

     

    Remplaçants : Casty, Horo, Mounis, Bosc

    20:06

    SAINT-HELENS

     

    McDonnell, Owens, Turner, Dawson, Spedding, Fages, Walsh, Walmsley, Roby, Savelio, McCarthy-Scarsbrook, Ashworth, Wilkin

     

    Remplaçants : Amor, Tasi, Richards, Knowles

    charger plus

    20:07

    DRAGONS CATALANS

     

    Gigot, Broughton, Inu, Duport, Richards, Carney, Myler, Taylor, Da Costa, Bousquet, Stewart, Anderson, Baitieri

     

    Remplaçants : Casty, Horo, Mounis, Bosc

    20:06

    SAINT-HELENS

     

    McDonnell, Owens, Turner, Dawson, Spedding, Fages, Walsh, Walmsley, Roby, Savelio, McCarthy-Scarsbrook, Ashworth, Wilkin

     

    Remplaçants : Amor, Tasi, Richards, Knowles

    charger plus

    20:07

    DRAGONS CATALANS

     

    Gigot, Broughton, Inu, Duport, Richards, Carney, Myler, Taylor, Da Costa, Bousquet, Stewart, Anderson, Baitieri

     

    Remplaçants : Casty, Horo, Mounis, Bosc

    20:06

    SAINT-HELENS

     

    McDonnell, Owens, Turner, Dawson, Spedding, Fages, Walsh, Walmsley, Roby, Savelio, McCarthy-Scarsbrook, Ashworth, Wilkin

     

    Remplaçants : Amor, Tasi, Richards, Knowles

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Jean-Louis Debré : « Sarkozy n'a aucun sens de l’État. Il est fini »

    J.Cl. | 14 Avril 2016, 14h59 | MAJ : 14 Avril 2016, 14h55   LIEN

     L'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré publie un livre de souvenirs. Peu glorieux pour certaines personnalités de la droite.L'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré publie un livre de souvenirs. Peu glorieux pour certaines personnalités de la droite.L'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré publie un livre de souvenirs. Peu glorieux pour certaines personnalités de la droite.L'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré publie un livre de souvenirs. Peu glorieux pour certaines personnalités de la droite.   

     

        L'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré publie un livre de souvenirs. Peu glorieux pour certaines personnalités de la droite. L'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré publie un livre de souvenirs. Peu glorieux pour certaines personnalités de la droite. LP / Philippe de Poulpiquet

     

    Nicolas Sarkozy « devrait prendre acte » que pour lui « c'est fini », affirme l'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré dans Le Point de ce jeudi.

     

     

    « Nicolas Sarkozy nous joue l'éternel revenant qui s'accroche. Il devrait prendre acte que pour lui, aujourd'hui, c'est fini », déclare-t-il dans une interview illustrant la publication de quelques extraits de son livre.

    Libéré de ses obligations de discrétion depuis qu'il a quitté la haute juridiction, et pris la tête du Conseil supérieur des Archives, Jean-Louis Debré publiera son journal de bord de ces neuf années le 21 avril, date ô combien symbolique.

    Dans « Ce que je ne pouvais pas dire » (éd. Robert Laffont), son jugement sur l'ancien président de la République est tout aussi peu amène : « Février 2008 – Sans foi ni loi. Après notre décision de censure (Ndlr : d'une partie de la loi sur la rétention de sûreté), le président de la République a donné mission au premier président de la Cour de cassation, dans la réalité et derrière les mots, de trouver un moyen de contourner notre jurisprudence. Rien ne m'étonne plus de Sarkozy. Il n'a aucun sens de l’État. C'est un chef de clan auquel il est interdit de résister, surtout au nom du droit ».

    Sarkozy a une «interprétation de la Constitution plus que discutable, mais peu lui importe »

    Debré accuse Nicolas Sarkozy de lui avoir proposé en 2013, s'il était réélu en 2017, de le renommer à la tête du Conseil Constitutionnel. « Une manière à peine voilée de m'inciter à faire en sorte que le Conseil réfléchisse bien avant de statuer sur la décision concernant ses comptes de campagne. Du pur Sarkozy ! Son interprétation de la Constitution est plus que discutable, mais peu lui importe ».

    Le 4 juillet 2013, les Sages invalidaient les comptes de la présidentielle 2012 du président battu, qui avait dépassé de 2,1% le plafond des dépenses autorisées, et cela sans tenir connaître les dépassements pris en charge par l'UMP, qui seront révélés plus tard dans l'affaire Bygmalion.

    Dans le registre de ces amitiés inaltérables pour l'ancien président de la République, que certains brandissent comme une preuve de leur légitimité, Debré égratigne Juppé. L'ex-Premier ministre de Jacques Chirac a été convié le 3 décembre 2012, rue Montpensier, pour fêter les 80 ans de l'ancien président de la République. Il y a là, en plus de la presse qui fait le pied de grue dehors, Claude Chirac et son fils Martin, l'ami François Pinault, Christian Jacob, Michèle Alliot-Marie, Dominique de Villepin et celle qui est encore son épouse, Marie-Laure de Villepin, dont une statue sera offerte au vieux président.

    «Juppé, de son côté, ne doit jamais rien à personne »

    « Alain Juppé, écrit Debré, qui ne s'est pas souvent déplacé depuis cinq ans pour lui rendre visite à son bureau de la rue de Lille, lui manifeste aujourd'hui son émotion -elle n'est pas feinte- et sa satisfaction de le revoir. (…) Chirac n'a jamais manqué une occasion de faire (son) éloge. Juppé, de son côté, ne doit jamais rien à personne ».

    Ancien membre du RPR, Jean-Louis Debré dresse dans l'hebdomadaire un amer constat sur son camp. « A droite, la crise est pathétique. Les candidats à la primaire proposent tous la même chose et ne cessent de se dénigrer entre eux ». Et la situation n'est pas plus enviable « en face ». Au PS, « ils prennent un malin plaisir à se combattre ».

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Cannes 2016 - Julia Roberts, Marion Cotillard, Georges Clooney... Les stars que vous verrez sur la Croisette

    Edité par Pauline HOHOADJI
    le 14 avril 2016 à 15h41 , mis à jour le 14 avril 2016 à 16h23.
     

    Cannes 2016 : 4 films français en compétition

    CANNES 2016 - Cotillard, Gosling, Clooney... 4 films français et du beau monde en compétition

    Festival de Cannes : la sélection officielle des films bientôt connue, les ultimes pronostics

     

    Le Festival de Cannes s'annonce cette année encore comme le grand rendez-vous des stars françaises et américaines. De George Clooney à Marion Cotillard en passant par Iggy Pop, il va y avoir du beau monde.

     

    "C'est un festival à stars, c'est un festival d'auteurs et c'est un festival ou il y aura une extraordinaire diversité géographique." En dévoilant la liste des films en compétition ou projetés lors du prochain Festival de Cannes, Thierry Frémaux, le directeur général du festival, a également dévoilé le nom des premières stars présentes sur la Croisette. Et cette année encore, il y a du lourd, aussi bien du côté français qu'américain.

     

    Parmi les personnalités attendues du 11 au 22 mai prochain à Cannes, figure une actrice qui n'avait encore jamais monté les marches du Palais des Festivals alors qu'elle affiche déjà près de 30 ans de carrière derrière elle. Oscarisée en 2001 pour le film Erin Brokovich, Julia Roberts défilera sur le tapis rouge de la Croisette pour présenter son dernier long-métrage Money Monster. Et elle sera bien accompagnée puisqu'elle devrait prendre la pose aux côtés de George Clooney, son partenaire à l'écran, et Jodie Foster, la réalisatrice du film.

     

    Ryan Gosling et Charlize Theron de la partie :

    Julia Roberts et George Clooney ne seront pas les seuls à faire le bonheur des badauds et des photographes de cette 69ème édition du Festival de Cannes. L'évènement, présidé par Pierre Lescure, devrait également accueillir Ryan Gosling et Russell Crowe qui viendront présenter hors-compétition The Nice Guys de Shane Black. Steven Spielberg de son côté fera un détour par la Croisette pour la projection en avant-première du film de Disney Le BGG, Le Bon Gros Géant. Charlize Theron devrait être présente aux côtés de Javier Bardem, Adèle Exarchopoulos pour The Last Face, le dernier film de Sean Penn présent dans la sélection officielle cannoise.

    Autre personnalité très attendue à Cannes : Adam Driver. Le comédien qui a explosé dans Star Wars - Episode 7 : Le Réveil de la force est l'une des têtes d'affiche de Paterson de Jim Jarmusch en lice pour la Palme d'or. Le réalisateur créera aussi l'événement sur la Croisette avec Gimme Danger, son documentaire sur Iggy Pop diffusé en séance de minuit. Et bonne nouvelle pour les fans du rockeur, il sera bien présent à Cannes a annoncé Thierry Frémaux. Kristen Stewart sera l'une des stars de la Croisette. Il faut dire qu'elle est présente au casting de deux films : Personal Shopper d'Olivier Assayas qui fait partie de la sélection officielle et Café Society de Woody Allen présenté en ouverture du Festival.

     

    Du côté des stars françaises:

     

    Si les stars hollywoodiennes vont débarquer en force à Cannes, les représentants du cinéma hexagonal ne rateront pas non plus l'événement. Marion Cotillard, Vincent Cassel et Léa Seydoux entoureront Xavier Dolan pour la montée des marches de Juste la fin du monde, un film présent dans la sélection officielle. Marion Cotillard est également à l'affiche de Mal de pierres de Nicole Garcia, un film qui est lui-aussi en compétition. Pour les films qui ont une chance de rafler la Palme d'or, on retrouvera Juliette Binoche et Fabrice Luchini pour Ma Loute de Bruno Dumont, Adèle Haenel pour La Fille inconnue des frères Dardenne ou encore Isabelle Huppert pour Elle de Paul Verhoeven.

     

    VIDEO. Festival de Cannes : 20 films dans la sélection officielle dont Julieta de Pedro Almodovar

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Elisabeth Fouquet : "J'ai l'impression de n'avoir remporté qu'une partie de la bataille pour Aurélie"

    Lien

    Elisabeth Fouquet (au centre), la mère d'Aurélie, policière tuée le 20 mai 2010, au premier jour du procès, le 1er mars 2016 au palais de justice de Paris.

     

    La mère de la policière municipale tuée en mai 2010 à Villiers-sur-Marne revient pour francetv info sur le verdict prononcé par le cour d'assises de Paris mercredi et évoque le cas d'un dixième suspect qui a fui en Algérie.

    Elisabeth Fouquet (au centre), la mère d'Aurélie, policière tuée le 20 mai 2010, au premier jour du procès, le 1er mars 2016 au palais de justice de Paris.

    Elisabeth Fouquet (au centre), la mère d'Aurélie, policière tuée le 20 mai 2010, au premier jour du procès, le 1er mars 2016 au palais de justice de Paris.

    Elisabeth Fouquet (au centre), la mère d'Aurélie, policière tuée le 20 mai 2010, au premier jour du procès, le 1er mars 2016 au palais de justice de Paris.Elisabeth Fouquet (au centre), la mère d'Aurélie, policière tuée le 20 mai 2010, au premier jour du procès, le 1er mars 2016 au palais de justice de Paris.

    Elisabeth Fouquet (au centre), la mère d'Aurélie, policière tuée le 20 mai 2010, au premier jour du procès, le 1er mars 2016 au palais de justice de Paris. Elisabeth Fouquet (au centre), la mère d'Aurélie, policière tuée le 20 mai 2010, au premier jour du procès, le 1er mars 2016 au palais de justice de Paris.

    Elisabeth Fouquet (au centre), la mère d'Aurélie, policière tuée le 20 mai 2010, au premier jour du procès, le 1er mars 2016 au palais de justice de Paris.

    Elisabeth Fouquet (au centre), la mère d'Aurélie, policière tuée le 20 mai 2010, au premier jour du procès, le 1er mars 2016 au palais de justice de Paris.

    Elisabeth Fouquet (au centre), la mère d'Aurélie, policière tuée le 20 mai 2010, au premier jour du procès, le 1er mars 2016 au palais de justice de Paris.Elisabeth Fouquet (au centre), la mère d'Aurélie, policière tuée le 20 mai 2010, au premier jour du procès, le 1er mars 2016 au palais de justice de Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)

    Catherine Fournier

    Mis à jour le 14/04/2016 | 08:02, publié le 14/04/2016 | 07:38

    Huit accusés sur neuf ont été reconnus coupables au procès du meurtre de la policière municipale Aurélie Fouquet, mercredi 13 avril. Des peines de 1 à 30 ans de prison ont été prononcées par la cour d'assises de Paris. La mère de la victime, Aurélie Fouquet, revient sur ce verdict pour francev info.

    Elle regrette notamment ne pas avoir de réponses concernant un des grands absents du procès, Fisal Faïd. Le frère de Redoine Faïd se trouve actuellement en Algérie, où il s'est enfui au lendemain de la fusillade de Villiers-sur-Marne en 2010. 

    Francetv info : Qu'avez-vous ressenti après l'énoncé du verdict ? 

    Elisabeth Fouquet : J'étais submergée par tout, je n'étais plus capable d'aligner deux mots. C'était trop pour moi, trop de tension, trop d'attente. Tout un tas de choses se mêlent. Je n'ai dormi que deux petites heures cette nuit.

    Deux hommes ont été condamnés pour le meurtre de votre fille. Repartez-vous avec une réponse ?

    Cela nous a permis de nous approprier une partie de nos réponses. Mais il nous manque quand même des éléments importants à nos yeux. Je reste frustrée de ne pas avoir le nom de l'assassin de ma fille, ni de réponses concernant un accusé absent dans le box, Fisal Faïd.

    Pour vous, Fisal Faïd est le grand absent de ce procès, au même titre qu'Olivier Tracoulat (condamné par défaut à 30 ans de prison) ?

    Oui. La BRB a mené une enquête remarquable, arrêtant les coupables, dont faisait partie Fisal Faïd. Ce dernier a fui en Algérie au lendemain de la fusillade. Nous souhaitons que la justice algérienne fasse son travail et que l'on puisse être associés au futur procès du frère de Redoine Faïd puisqu'il a été incarcéré en mars 2016.

    Comment comptez-vous vous y prendre ?

    Nous avons reçu le soutien de plusieurs membres du gouvernement à l'époque des faits puis lors des commémorations pour Aurélie. Manuel Valls avait déclaré qu'il fallait que "la justice condamne les coupables avec la plus grande sévérité". Bernard Cazeneuve nous a assurés, en mai 2015, que le gouvernement serait à nos côtés. Nous attendons aujourd'hui qu'ils mettent en pratique ces engagements. 

    Vous avez l'impression qu'il vous manque un morceau du puzzle ?

    Il y a des choses évidentes qui m'apparaissent aujourd'hui et Fisal Faïd en fait partie, pour aller au bout de ce jugement.

    Comment reprendre votre vie dans la perspective de ce nouveau combat judiciaire ?

    Ce combat va être la priorité de ma vie. Je trouverai l'énergie, je ne peux pas faire autrement. C'était le premier round, mais j'ai l'impression de n'avoir remporté qu'une partie de la bataille pour Aurélie. 

    FRANCETV INFO VOUS RECOMMANDE

    Sujets associés

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Youtube : comment Norman, Cyprien et Natoo échappent aux impôts

    Par le 13 avril 2016    Lien 

    Youtube les a rendus millionnaires : Norman, Cyprien, Squeezie, Natoo et d’autres stars françaises ont touché un jackpot de plus de 13 millions d’euros. Une jolie somme qu’ils ne comptent pas reverser en impôts. Les Youtubers ont mis en place un montage fiscal pour y échapper. Explications.

    youtube abonnement supprimer publicites officiel

    En plein scandale des Panama Papers qui ont égratigné de nombreuses personnalités de ce monde (politiques, acteurs, sportifs etc.), BFM révèle que les Youtubers ont aussi eu recours à des montages fiscaux pour échapper à l’impôt.

    Comme nous vous le disions hier, Norman, Cyprien et Squeezie ont touché un jackpot de 13 millions d’euros. Oui, les trois stars françaises de Youtube font partie du cercle fermé des multimillionnaires.

    Ce pactole, ils l’ont gagné suite au rachat de Talent Web SAS, une société chargée de la régie publicitaire des Youtubers dont ils sont actionnaires, par le géant Webedia. Cette opération a rapporté énormément aux jeunes Youtubers.

    Cyprien qui avait investi 3 900 euros a gagné 6,6 millions d’euros, Squeezie avec 3 000 euros d’investissements a touché 4 millions d’euros, et Norman plus prudent avec 1000 euros d’investissements a gagné 2,2 millions d’euros.

    Les Youtube Papers

    Comme l’explique le site de BFM, ces plus-values impressionnantes auraient dû être taxées assez lourdement. D’abord via l’impôt sur le revenu pouvant atteindre 45% et les cotisations sociales (CSG et CRDS) atteignant 15,5%. Au total, Cyprien aurait dû verser aux alentours 4 millions d’euros à l’Etat sur ses 6,6 millions d’euros gagnés.

    Mais c’était sans compter sur un montage fiscal bien ficelé. En effet, juste avant la vente de la société Talent Web SAS dont ils sont actionnaires, Cyprien, Norman et Natoo avaient transféré leurs actions dans d’autres sociétés, chacune d’entre elle appartenant à un Youtuber. Par exemple, Cyprien a transféré ses actions dans sa société « Narmol », entreprise créée pour commercialiser des T-shirts floqués de créations du Youtuber.

    De cette manière, Cyprien, Norman et Natoo ont donc réussi à échapper à l’impôt sur les plus-values. Comme nous vous l’expliquions hier, Youtuber c’est un vrai métier d’entrepreneur.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Deux ans après Chibok, à quoi a servi le hashtag #BringBackOurGirls ?

    Il y a deux ans, le monde s'était mobilisé pour les 276 lycéennes enlevées dans le nord-est du Nigeria par les islamistes de Boko Haram.

    Source AFP
    Publié le 13/04/2016 à 14:10 | Le Point.fr lien
    Mobilisation après l'enlèvement de 276 filles par Boko Haram.
    Mobilisation après l'enlèvement de 276 filles par Boko Haram. © AFP/ PATRICK KOVARIK
     
    à ne pas manquer
    Le scandale des enfants
    Le scandale des enfants "jetables"
    Merkel ne se rendra pas le 16 avril en Turquie
    Merkel ne se rendra pas le 16 avril en Turquie
    San Bernardino : des hackers ont aidé le FBI pour débloquer un iPhone
    San Bernardino : des hackers ont aidé le FBI pour débloquer un iPhone
    Étienne Gernelle - Travailler ? Moi, jamais...
    Étienne Gernelle - Travailler ? Moi, jamais...
    Soyez le premier à réagir
    Ce service est réservé aux abonnés.
    Déjà abonné ? Connectez-vous Abonnez-vous à partir de 1€

     En continu

    00H11 Grande-Bretagne: les immigrés attirés par la bonne santé du marché... 23H31 Nicaragua: naissance rare de tigres du Bengale dans un cirque 23H14 Au Mali, l'armée repousse des djihadistes présumés, faisant un mort 22H55 "Panama Papers": réunion de l'OCDE sur la fraude fiscale, Mossack... 22H24 Macédoine: plusieurs milliers de manifestants contre le gouvernement 22H15 Moscou accusée d'avoir effectué des vols "agressifs" près d'un... 22H10 Jour d'élection en Syrie, plus divisée que jamais 21H49 Attentat en Côte d'Ivoire: des suspects "recherchés au Mali" 21H01 Argentine: l'ex-présidente Kirchner face à la justice, ses... 20H47 Bruxelles: la relance de l'aéroport compromise par une grève... 20H25 Germanwings: des familles attaquent l'école de pilotage qui a formé... 19H49 Macédoine: l'UE et les Etats-Unis mettent en garde Skopje après une... 19H06 Pays-Bas: un sans-abri ivre à l'origine de l'évacuation de... 18H14 Les rangs de l'EI n'ont "jamais été aussi clairsemés" depuis 2014... 17H51 La chute de Dilma Rousseff expliquée en une minute 17H00 La dette des pays riches proche des niveaux de l'après-guerre,... 16H32 Un Français soupçonné d'avoir procuré des armes à Coulibaly arrêté... 15H21 Espagne : Podemos financé par Hugo Chávez ? 15H06 Chine: un tribunal déboute deux hommes qui voulaient se marier 15H02 Idomeni: gaz lacrymogènes et grenades assourdissantes contre des... 14H46 Merkel ne se rendra pas le 16 avril en Turquie 14H37 Le scandale des enfants "jetables" 14H13 Nigeria: deux ans après, bilan limité pour #BringBackOurGirls 14H10 Deux ans après Chibok, à quoi a servi le hashtag #BringBackOurGirls ? 13H57 San Bernardino : des hackers ont bien aidé le FBI à débloquer un... 13H37 Pologne: l'Eglise catholique et l'Etat plus proches que jamais 12H50 "Panama Papers": perquisitions dans les locaux de Mossack Fonseca 12H50 Jordanie: les services de sécurité ferment le siège des Frères... 12H47 Soldats français au Mali : le bilan s'alourdit à trois morts 12H09 Macédoine: l'amnistie décrétée par Ivanov sème la discorde

    Voir toute l'actualité en continu

     

      Voir la page bourse

    CAC 40 3,32 % 4490,310
    BEL 20 1,99 % 3437,850
    AEX-INDEX 2,16 % 449,600
    PSI 20 1,91 % 5005,920

    Dossier - États-Unis : en route vers la Maison-Blanche

    L'après-Obama est déjà dans toutes les têtes, et les primaires démocrates et républicaines s’organisent. Portraits, enjeux… Tout sur la présidentielle de 2016.

      En vente actuellement

    Couverture du Point N° 2275 du 14 avril 2016

    Abonnez-vous à partir de 1€

    Langue Française : Arrêtez le msasscre !
    Shakespeare : l'éternel magicien
    Newsletter du point

    Recevez chaque jour l'essentiel de l'actualité sélectionné par la rédaction : politique, économie, international, culture, société...

     

    En poursuivant votre navigation vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.

      Retour

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    PS : le texte de l'appel pour une "Belle alliance populaire"

    PS : le texte de l'appel pour une "Belle alliance populaire"Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS ((DOMINIQUE FAGET / AFP))

    Face à l'éclatement de la gauche, le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis appelle les politiques et la société civile à poursuivre des objectifs communs.          lien

    L'ObsPublié le 13 avril 2016 à 15h04

    Renouer avec "la gauche réelle" : l'objectif fixé par Jean-Christophe Cambadélis est pour le moins ambitieux tant son camp est aujourd'hui morcelé. Le patron du Parti socialiste sort la glu et le rouleau adhésif : il lance ce mercredi 13 avril une "Belle alliance populaire" qui permettra, espère-t-il, de "dépasser" les clivages en associant des personnalités issues de partis différents ou de la société civile.

    Le premier secrétaire présente son initiative dans un café parisien, aux côtés de plusieurs des personnalités signataires d'un appel qui se veut fondateur. Son texte est porté par une centaine de soutiens, y compris des personnalités non-encartées au PS.

    est dans la place

    Parmi eux, la seule surprise est Fadela Amara, ex-présidente de "Ni putes ni soumises" et ancienne secrétaire d’Etat de Nicolas Sarkozy. On trouve aussi Emmanuelle Cosse, ex-patronne d'EELV devenue ministre, sa prédécesseure Sylvia Pinel (PRG) ou encore le climatologue Jean Jouzel.

    "Nous devons tout repenser", écrivent-ils :

    "Cette alliance n’est pas un parti politique, mais elle est une convergence politique. (...) Nous voulons bâtir une nouvelle forme de mobilisation citoyenne."

    Transition écologique, horizon européen, défense de la République, dialogue social... Le texte fixe 13 objectifs généraux. La ligne est social-démocrate : l'appel privilégie ainsi "la modernisation économique et industrielle de notre pays", sans mentionner d'objectif de transformation sociale.

    Du côté des partis, seuls le PRG, l'UDE et Génération Ecologie s'associent à la démarche. Mais pas EELV ou le PCF, ni même le Mouvement des Progressistes de Robert Hue.

    B.L.

    L'appel pour la constitution de la "Belle alliance populaire" :

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • EPR de Flamanville : mise en service maintenue à fin 2018

     

    Par AFP 13 avril 2016 à 20:09 (mis à jour à 21:14) Lien
     
     

     

     

    Vue du chantier de l'EPR à Flamanville, le 6 novembre 2014 Photo CHARLY TRIBALLEAU. AFP

     

    EDF et Areva ont annoncé l'extension du programme d'essais élaboré après la détection d’une anomalie dans la composition de l’acier du couvercle et du fond de la cuve.

     

     

    EDF et Areva ont annoncé mercredi soir avoir étendu le programme d’essais destiné à démontrer la résistance de la cuve de leur EPR en construction à Flamanville (Manche), tout en assurant que la mise en service du réacteur nucléaire était maintenue à fin 2018. Ce programme d’essais avait été élaboré à la suite de la détection d’une anomalie dans la composition de l’acier du couvercle et du fond de la cuve fabriquée par Areva et assemblée par EDF.

     

    A lire aussi EPR : soupapes et cuve

     

    «Areva, en lien avec EDF, a proposé à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) d’apporter des adaptations au programme d’essais portant sur le couvercle et le fond de la cuve du réacteur EPR de Flamanville 3, tel que décidé en fin d’année 2015», ont indiqué les deux groupes contrôlés par l’Etat français, dans un communiqué commun.

     

    Forte concentration en carbone

     

    L’anomalie dans cet équipement-clé d’une centrale nucléaire, qui renferme le combustible, est liée à la présence d’une forte concentration en carbone à certains endroits, qui conduit à des propriétés mécaniques moins bonnes qu’attendu, notamment une moindre résistance. «Les premières analyses effectuées sur deux pièces analogues à celles de Flamanville 3 ont montré, sur l’une d’entre elles, une extension du phénomène de ségrégation carbone au-delà de la mi-épaisseur. Comme prévu dans la démarche initiale validée par l’ASN, les prélèvements de matière et les essais associés seront étendus aux trois quarts de l’épaisseur de la pièce concernée», ont expliqué EDF et Areva.

     

    «Ces premières analyses ont également permis de mieux caractériser la variabilité des principaux paramètres de fabrication entre les différentes pièces. Areva et EDF ont donc proposé d’étendre le programme d’essais à une troisième pièce pour renforcer la robustesse de la démonstration», ont-ils précisé.

     

    A lire aussi EPR de Flamanville : dix ans, dix milliards

     

    Regain d'inquiétudes

     

    L’ASN a donné son accord à cette extension du programme d’essais, qui se poursuivra jusqu’à fin 2016, selon le communiqué, après quoi l’autorité administrative devra rendre son verdict sur leur aptitude au service. «EDF et Areva réaffirment leur confiance en leur capacité à démontrer la qualité et la sûreté de la cuve pour le démarrage du réacteur de Flamanville 3 fixé au quatrième trimestre 2018», ont-ils assuré.

     

    Cette annonce pourrait toutefois entraîner un regain d’inquiétudes quant au chantier de l’EPR à Flamanville, qui accumule les déboires depuis son lancement en 2007. Son coût, estimé aujourd’hui à 10,5 milliards d’euros, a plus que triplé par rapport au devis initial et sa mise en service a été maintes fois repoussée.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •   
     

    Mayotte : après une nuit de violences, l’Etat déploie des forces de l’ordre supplémentaires

    LE MONDE | 13.04.2016 à 16h34 • Mis à jour le 13.04.2016 à 18h13   Lien

     

    Le ministère de l’intérieur a décidé, mercredi 13 avril, d’envoyer des forces de l’ordre supplémentaires à Mayotte, l’île – devenue un département français en 2009 à la suite d’un référendum local – étant confrontée à des mouvements de violence en marge d’un mouvement de grève générale engagé depuis plus de deux semaines.

    Dans la nuit de lundi à mardi 12 avril, des violences urbaines ont éclaté à Mamoudzou, chef-lieu du département. Des témoignages recueillis sur place ont fait état de groupes de jeunes cagoulés qui ont caillassé des habitations et saccagé de nombreuses voitures.

    La ministre de l’outre-mer, George Pau -Langevin, a précisé, mardi, dans une déclaration à l’AFP, qu’ « un dispositif renforcé sera mis en place » dans la soirée. Elle a souligné que Mayotte n’était « pas livrée à elle-même », que « la très grande majorité des Mahorais ne participait pas au conflit » et « qu’une petite minorité tentait de déstabiliser l’ordre public ».

     

    Des Mahorais manifestent à Mamoudzou, chef-lieu du département de Mayotte, mardi 12 avril, pour réclamer la fin des violences.

    Lire aussi :   Chômage, migrations, fiscalité : Mayotte, un département sous pression

    « Affrontements urbains »

    « Les troubles constatés depuis la fin mars sont le fait d’une minorité agissante, comme on peut en retrouver dans d’autres zones urbaines. Nous ne sommes pas dans le contexte d’une participation massive ou coordonnée de la population », a insisté la ministre, assurant ne pas confondre « la manifestation qui concerne la revendication sociale avec les affrontements urbains qui se déroulent en même temps ».

    Le mouvement de grève générale pour réclamer l’« égalité réelle » avec l’Hexagone a débuté à Mayotte en novembre. Il avait été suspendu à cause de l’état d’urgence décrété après les attentats de Paris et Saint-Denis. Il a été relancé, fin mars, par une intersyndicale (FSU, FO, CGT, Solidaires, SNUipp, CFDT, SAEM).

    Lire aussi :   A Mayotte, les syndicats dénoncent un « dialogue des sourds » avec l’Etat

    Les grévistes réclament par exemple l’alignement des allocations familiales et des autres prestations sociales sur le niveau qui prévaut en métropole, un renforcement de la lutte contre l’insécurité qui dégrade les conditions de vie sur l’île, la construction des nouvelles infrastructures scolaires, mais aussi l’application du code du travail national à Mayotte et l’abandon du projet de loi El Khomri le réformant.

    Activité économique au ralenti

    Le conflit a provoqué de graves perturbations sur l’île, du fait du blocage des principales routes. Les activités économiques fonctionnent partiellement ou au ralenti au grand dam de nombreux entrepreneurs qui n’ont pas hésité à s’en prendre verbalement, mardi, à des leaders syndicaux, comme l’a constaté un journaliste de l’AFP.

    En métropole, Alain Juppé, candidat à la primaire des Républicains, a exprimé dans un communiqué « sa grande préoccupation devant la dégradation de la situation à Mayotte », appelant le gouvernement à « mettre en place les actions nécessaires à un retour au calme ». Le maire de Bordeaux s’était lui-même rendu dans le département fin décembre.

    Outre les renforts envoyés sur place pour rétablir l’ordre, il est prévu que les syndicats mahorais rencontrent à Paris, vendredi, les directeurs de cabinet des ministères concernés, pour « un bilan d’étape ». La semaine prochaine, un émissaire du ministère du travail se rendra par ailleurs à Mayotte.

    Lire aussi :   A Mayotte, Manuel Valls détaille « l’avenir » de l’île

    Google Bookmarks

    votre commentaire