• Allemagne: le Bundestag reconnaît le génocide arménien

    Allemagne: le Bundestag reconnaît le génocide arménien

     

      A Berlin, au Bundestag, des membres de la communauté arménienne brandissent des écriteaux où figurent des remerciements pour ce vote du 2 juin 2016. REUTERS/Stringer

     

    media

    Les députés allemands viennent d'adopter une résolution reconnaissant le génocide arménien. Un vote au Bundestag précédé des encouragements d'Erevan et des avertissements d’Ankara. Hier, mercredi 1er juin, le président Recep Tayyip Erdogan avait téléphoné à Angela Merkel pour lui faire part de ses « inquiétudes » et dénoncer un « piège ».

     

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Il y a eu une quasi-unanimité parmi les députés du Bundestag pour la résolution, votée ce 2 juin 2016, et qui reconnaît le génocide arménien. Un seul député a voté contre, un autre s’est abstenu - deux chrétiens démocrates - lors du vote de ce texte présenté en commun par les groupes parlementaires de la grande coalition, CDU-SPD (Union chrétienne démocrate- Parti social démocrate allemand), mais aussi par les Verts.

    Les orateurs qui ont pris la parole durant les débats ont, à plusieurs reprises, souligné que leur texte n’était pas dirigé contre le gouvernement actuel de la Turquie, mais concernait la responsabilité à l’époque de l’Empire ottoman et que l’objectif était de créer les bases d’une nécessaire réconciliation entre Turcs et Arméniens.

    La responsabilité de l'Allemagne

    La résolution du Bundestag, il faut le dire également, évoque la responsabilité de l’Allemagne, alliée durant la Première Guerre mondiale de la Turquie. Berlin était informée des intentions d’Ankara et n’a pas réagi.

    « L'Arménie salue l'adoption de la résolution du Bundestag sur la reconnaissance du génocide commis contre les Arméniens et d'autres peuples chrétiens », a déclaré, dans un communiqué, le ministère arménien des Affaires étrangères. « C'est un apport appréciable de l'Allemagne à la reconnaissance et à la condamnation internationale du génocide arménien, mais aussi à la lutte universelle pour la prévention des génocides et des crimes contre l'humanité », a-t-il encore estimé.

    De son côté, la Turquie affirme qu'il s'agissait d'une guerre civile, doublée d'une famine, dans laquelle de 300 000 à 500 000 Arméniens et autant de Turcs ont trouvé la mort. « La reconnaissance par l'Allemagne de certaines allégations infondées et déformées constitue une erreur historique », a rapidement réagi le porte-parole du gouvernement turc, Numan Kurtulmus sur son compte Twitter, ajoutant que, « pour la Turquie, cette résolution est nulle et non avenue ». Après ce vote, la Turquie a décidé de rappeler son ambassadeur en Allemagne.

    Publié le 02-06-2016 Modifié le 02-06-2016 à 12:02

    media
    Des familles de victimes du génocide arménien se sont rassemblées devant le consulat de France
    à Istanbul vendredi 24 avril 2015, date anniversaire du début du génocide.
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :