• Brexit : deux sondages donnent la victoire du camp pro-européen

    DIRECT. LIEN

    Brexit : deux sondages donnent la victoire du camp pro-européen

    Les bureaux de vote ont ouvert à 7 heures et fermeront à 22 heures, heure locale, jeudi (soit 23 heures, heure de Paris). Les résultats seront connus dans la nuit de jeudi à vendredi. 

    Des partisans du "Remain" militent pour le maintien du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne, à Londres, le 20 juin 2016. Des partisans du "Remain" militent pour le maintien du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne, à Londres, le 20 juin 2016.  (JUSTIN TALLIS / AFP)

    Carole Bélingard, Yann Thompson, Clément Parrot, Kocila Makdeche

    Mis à jour le 23/06/2016 | 15:58, publié le 23/06/2016 | 06:04

    Ce qu'il faut savoir

    Brexit or not Brexit ? Près de 46,5 millions d'électeurs britanniques sont appelés aux urnes, jeudi 23 juin, afin de se prononcer sur le maintien de leur pays dans l'Union européenne. Un scrutin aux multiples enjeux et au suspense indéniable : après avoir été en tête plusieurs jours, le camp du "Leave" est repassé derrière celui du "Remain" dans les sondages.

    L'institut Ipsos Mori pour le quotidien The Evening Standard indique à la mi-journée une victoire du camp pro-européen (52%, contre 48% pour le Brexit), tandis qu'une autre consultation, menée par Populus, sur Twitter, évoque un écart de 10 points, 55% contre 45%. 

      Un résultat incertain. Les bureaux de vote ont ouvert à 7 heures et fermeront à 22 heures, heure locale, soit respectivement 8 heures et 23 heures, heure française. Les sondages semblent, pour l'instant, incapables de prédire l'issue du scrutin. Des résultats partiels et les chiffres de la participation seront connus dans la nuit. Le résultat officiel sera proclamé vendredi après 7 heures, heure locale, c'est-à-dire 8 heures, heure de Paris. 

      Un chat à midi. Notre envoyé spécial Yann Thompson a répondu à vos questions, accompagné par un militant pro-Brexit et un autre opposé à la sortie de l'Union européenne, depuis un pub à Potton (Angleterre, Royaume-Uni).

      Une campagne marquée par l'assassinat de la députée Jo CoxLe vote se déroule une semaine, jour pour jour, après le meurtre de la députée travailliste Jo Cox, tuée par balles et à l'arme blanche alors qu'elle s'apprêtait à tenir sa permanence électorale dans sa circonscription de Birstall, près de Leeds. Agée de 41 ans, élue pour la première fois à Westminster en 2015, Jo Cox militait pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. 

      Des répercussions sur l'ensemble de l'Union européenne. Le scrutin aura des implications importantes pour l'UE. En cas de Brexit, il est probable que Londres et Bruxelles s'engagent dans plusieurs années de négociations sur un "divorce" forcément complexe.

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :