• Cannabis, exécutions, armes… Les autres scrutins du 8 novembre aux États-Unis

     

    Cannabis, exécutions, armes… Les autres scrutins du 8 novembre aux États-Unis

    De nombreux états américains ont profité de l’élection présidentielle pour organiser des élections et des référendums locaux.

    Des électeurs américains dans un bureau de vote de Los Angeles, le 8 novembre 2016
    Crédit : SIPA

    Des électeurs américains dans un bureau de vote de Los Angeles, le 8 novembre 2016

    Dans la nuit du 8 au 9 novembre, le monde a scruté l’arrivée au compte-gouttes des résultats de l’élection présidentielle américaine. Si la stupeur de la victoire aussi inattendue et qu’écrasante de Donald Trump sur Hillary Clinton - 290 grands électeurs républicains contre 218 démocrates - est largement commentée depuis le 9 novembre, les citoyens américains ont souvent voté simultanément pour d’autres élections et référendums.

    À l’occasion de l’élection du président des États-Unis, de nombreux états américains ont profité de l’occasion pour organiser différents scrutins : élections législatives fédérales, élections des gouverneurs, élections des représentants pour les assemblées de chaque état, élections municipales, référendums, ou encore choix des juges ou du chef de la police. Mardi 8 novembre, les citoyens américains se sont ainsi prononcés sur de nombreux sujets selon leur état de résidence, tels que la légalisation du cannabis, la peine de mort ou encore le salaire minimum.

    La Californie légalise le cannabis à usage récréatif

    Après avoir autorisé son usage thérapeutique, la Californie est devenue le cinquième état à autoriser l'usage récréatif de la marijuana, avec le Colorado, l'Oregon, l'Alaska et l'état et la ville de Washington, ainsi que la capitale fédérale. L’Arizona, le Nevada, le Maine et le Massachusetts se sont également prononcés en faveur de la légalisation du cannabis.

    La Floride est devenue le premier état du sud, traditionnellement conservateur, à légaliser l’usage médical de la marijuana. L’état du sud est des États-Unis, dont le vote a fortement contribué à la victoire de Donald Trump, a été suivi par le Dakota du Nord et l'Arkansas annonce le Washington Post. La généralisation de la légalisation totale ou partielle du cannabis pourrait inciter le gouvernement fédéral à suivre le pas à terme.

    De légères restrictions à l’achat d’armes à feu

    Le refus catégorique du Congrès américain de durcir la légalisation sur les armes feu restera l’échec le plus cuisant du second mandat de Barack Obama. Certains états américains ont cependant fait un petit pas en avant pour restreindre légèrement la vente des armes à feu. La Californie, déjà dotée d’une des juridictions les plus contraignantes sur le sujet, et le Nevada voisin ont accepté d'imposer une vérification des antécédents judiciaires de toutes personnes désirant acheter une arme à feu.

    Dans le Maine, une mesure similaire serait en passe d’être rejetée par les électeurs, mais le vote est encore extrêmement serré, et il faudra attendre le dépouillement des derniers bulletins et peut-être un recomptage. Dans l’état de Washington, les électeurs ont quant à eux voté pour une mesure qui autorise les tribunaux à interdire à un individu jugé dangereux de posséder des armes à feu.

    La peine de mort et l’euthanasie plébiscitées

    Trois états américains se sont également prononcés sur le maintien ou le retour de la peine de mort mardi 8 novembre. Dans l’Oklahoma, les électeurs ont ainsi soutenu un renforcement de la peine de mort, en l’inscrivant même dans la constitution de leur état. Dans le Nebraska, le vote du 8 novembre a même rétabli la peine capitale, à peine plus d’un an après son abolition. 

    En Californie, les électeurs ont non seulement rejeté l’abolition de la peine de mort, mais ils ont également plébiscité l’accélération du processus judiciaire en cas de condamnation à la peine capitale. Si aucune exécution n’a été réalisée depuis 2006 dans cet état, 740 condamnés attendent actuellement dans le couloir de mort.

    Le Colorado a autorisé le suicide médicalement assisté pour les malades en phase terminale. L’euthanasie avait déjà été autorisée en Californie, dans le Montana, l’Oregon, le Vermont et l'état de Washington.

    Pas de préservatif dans le porno

    Parmi les nombreuses mesures sur lesquelles les électeurs californiens étaient appelés à se prononcer : le port obligatoire de préservatifs lors des tournages de films pornographiques, à l’image de ce qui existe déjà en France. Les Californiens ont cependant rejeté l’obligation du port du préservatif lors des scènes de pénétration des films pour adulte.

    En revanche, le plus grand état de la côte ouest des États-Unis a décidé d’interdire les sacs plastiques à usage unique, après la ratification d'une mesure réglementaire adoptée en 2014, qui les interdisait dans la majorité des supermarchés et des épiceries. Ils devraient ainsi être remplacés par des sacs en papier, facturés en moyenne 10 cents.

    Hausse du salaire minimum

    Trois états ont choisi de relever à la hausse de leur salaire minimum, entre 12 et 13,50 dollars de l’heure. Il s’agit du Maine, de l’Arizona, du Colorado et de l’état de Washington.

    La Californie et l’état de New York avaient déjà décidé du relèvement du salaire minimum de à 15 dollars d’ici 2022. Sur l'ensemble des États-Unis, le salaire horaire minimum est en moyenne de 7,25 dollars rappelle La Voix du Nord.

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :