• Deux nouvelles interpellations dans l’enquête sur la fausse alerte à l’attentat terroriste

    Deux nouvelles interpellations dans l’enquête sur la fausse alerte à l’attentat terroriste

    Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 20.09.2016 à 15h06 • Mis à jour le 20.09.2016 à 17h38      LIEN

    Un policier près de l’église Saint-Leu à Paris, le 17 septembre.

    Après l’arrestation, lundi, d’un adolescent de 16 ans soupçonné d’être à l’origine de la fausse alerte qui a provoqué, samedi, une vaste opération antiterroriste au cœur de Paris, deux autres mineurs ont été interpellés, mardi 20 septembre, en Vendée et en Lozère.

    Le premier, âgé de 17 ans et connu de la justice, a été interpellé à La Roche-sur-Yon, selon une source proche du dossier. Un autre jeune, âgé de 14 ans et interpellé en Lozère, est « susceptible d’être impliqué » selon la même source.

    • Une première interpellation lundi

    Les autorités ont également prolongé de 24 heures la garde à vue de Dylan, un mineur interpellé lundi après-midi dans son lycée de la Marne, et qui utilise sur Facebook le pseudonyme Tylers Swatting.

    Il est soupçonné d’être l’un des deux hackeurs qui ont usurpé (une pratique nommée spoofing) la ligne téléphonique fixe de l’église Saint-Leu, dans le quartier des Halles à Paris, pour appeler les forces de l’ordre et leur faire croire qu’une prise d’otages y était en cours.

    Samedi, Dylan et un autre mineur, connu sous le pseudonyme de Zakhaev Yamaha, avaient revendiqué cette fausse alerte sur Facebook.

    Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « dénonciation de crime imaginaire » et « divulgation de fausses informations afin de faire croire à une destruction dangereuse ». Le ministère de l’intérieur a annoncé lundi que l’Etat se constituera partie civile, et qu’une estimation du préjudice financier sera demandée.

    Lire aussi :   Eglise Saint-Leu : un mineur arrêté dans le cadre de la fausse alerte à l’attentat terroriste



    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 08:01

    Incroyable cette déresponsabilisation, ce manque de civilité et de bon sens de ces jeunes. Ce ne sont plus des gamins de 10-12 ans quand même. A cet âge-là ils devraient avoir conscience de ce qu'ils font.

     

      • Mercredi 21 Septembre 2016 à 11:50

        Coucou Pestoune!

        Face à la dureté de notre quotidien dû la menace terroriste, il est difficile de comprendre et d'excuser ce type de démarche... La bonne question je crois est que cherchent ils, à travers ces incivilités?.. Quelle image leur envoyons nous? ... Les parents ne sont plus des parents qui éduquent,l'éducation nationale pas davantage,aucune règle, aucun interdit! Et la société elle verbalise souvent symboliquement! Qui fixe des limites, des règles de conduite en société, des interdits? Personne. Alors tout est possible et on ne voit plus ce qui est dangereux à la vie en société,avec les autres. La vie n'est pas un spectacle, l'homme n'est pas un selfie, l'existence n'est pas un jeu! On demande à nos jeunes une maturité que nous n'avons pas su transmettre : et on assiste à ce genre de spectacle navrant...Mais ils ne comprendront même pas la gravité de leur démarche! Poussons les adultes à faire leur boulot! Voilà c'était mon coup de colère du matin!

        Bonne journée ma grande et à bientôtyes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :