• EN DIRECT Euro 2016 : arrêté en Ukraine, il préparait 15 attentats

    Lundi 6 juin 2016

     

    EN DIRECT Euro 2016 :arrêté en Ukraine,

    il préparait 15 attentats

     

    Une demi-douzaine de fusils d'assaut ont été retrouvés dans l'utilitaire de cet homme. Photo d'illustration CC-By Brian.ch/Flickr Une demi-douzaine de fusils d'assaut ont été retrouvés dans l'utilitaire de cet homme. Photo d'illustration CC-By Brian.ch/Flickr

    Originaire de Lorraine, il avait été interpellé en Ukraine avec un véritable arsenal. L'homme a déclaré vouloir s'opposer à la politique du gouvernement, trop favorable à l'islam à son goût.

    12 h 21 : Inséminateur de vaches en Alsace, l'homme avait auparavant été "pareur", comme l'avait appris L'Est Républicain (article payant).  Un agriculteur qui le connaissait le décrivait ainsi : "Un grand gars sec, qui portait alors des lunettes, [...] un bon jeune, un fou de vaches".

    12 h 19 : Dès son arrestation, une enquête préliminaire a été ouverte en France par la JIRS (Juridiction interrégionale spécialisée) de Nancy pour trafic d’armes. Les premières investigations avaient été confiées à la brigade criminelle du SRPJ de Nancy.

    12 h 04 : Les services de sécurité ukrainiens ont donné des détails sur l'arsenal que possédait l'homme : "Le citoyen français a reçu cinq fusils d’assaut Kalachnikov, plus de 5000 munitions, deux lance-roquettes antichar, 125 kg de TNT et 100 détonateurs".

    11 h 50 : Parmi les cibles de l'homme figuraient "une mosquée et une synagogue", selon Russian Today en français.

    Grande peur sur l'Euro

    La sécurité à l'Euro est au cœur des préoccupations des pouvoirs publics. Dimanche soir, François Hollande admettait : "Elle existe, la menace", même s’il "ne faut jamais se laisser impressionner".

    Sans aucun doute, le chef de l'État pensait plutôt à de possibles attaques de djihadistes, notamment liés à Daech.

    Quelque 90 000 personnes seront affectées à la sécurité de l'Euro.

    11 h 30 : Un Français arrêté en Ukraine préparait 15 attentats en France pendant l’Euro 2016, selon les services secrets ukrainiens. "Le SBU a réussi à empêcher quinze actes terroristes qui étaient planifiés en France à la veille et pendant le championnat d’Europe de football", a indiqué le chef des services de sécurités ukrainiens (SBU) Vassil Grytsak.

    Le point sur ce que l'on sait :

    Opposé à "l'arrivée massive d'étrangers" en France

    Les autorités ukrainiennes ont précisé que ce Français avait fait part de son opposition à "la politique de son gouvernement concernant l’arrivée massive d’étrangers en France, la diffusion de l’islam et la mondialisation".

    Tee-shirt siglé d'un groupe d'extrême droite

    Après son arrestation, en fin de semaine dernière, une perquisition avait été menée au domicile de cet homme, à Nant-le-Petit, un village de la Meuse de 80 habitants. "Elle n’a rien révélé de particulier. Un tee-shirt siglé d’un groupe d’extrême droite a été saisi", avait fait savoir la police.

    Inconnu des services

    Employé comme inséminateur dans une coopérative agricole du Bas-Rhin, cet homme est un inconnu des services de police.

    Un arsenal avait été retrouvé

    Dans son utilitaire se trouvaient pas moins de 3 lance-roquettes, des roquettes, des fusils d’assaut, une centaine de détonateurs et 100 kg de TNT. 

    L'homme aurait projeté de convoyer cet arsenal vers la France pour y perpétrer des attaques, selon les enquêteurs.

    Par AFP | Publié le 06/06/2016 à 11:29 |Mis à jour il y a environ 1 heures Vu 12384 fois

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :