• Fusillade lors d'une perquisition à Bruxelles : ce que l'on sait

     

    Actualités > Attentats terroristes à Paris > Fusillade lors d'une perquisition à Bruxelles : ce que l'on sait

    Fusillade lors d'une perquisition à Bruxelles : ce que l'on sait

    Fusillade lors d'une perquisition à Bruxelles : ce que l'on saitUne opération policière d'envergure est en cours. (DIRK WAEM / BELGA / AFP)

    La police fédérale belge a été visée par des tirs dans la banlieue de Bruxelles lors d'une perquisition, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris.

       

      La traque de la galaxie terroriste liée aux attentats du 13 novembre se poursuit. Des policiers belges ont essuyé des tirs ce mardi à Forest, en banlieue de Bruxelles, dans le cadre d'une perquisition anti-terroriste en lien avec les attentats de Paris, explique le parquet fédéral belge. Plusieurs suspects seraient en fuite. L'opération de police est toujours en cours. Trois policiers auraient été blessés. 

      EN DIRECT. Attentats de Paris : trois policiers blessés lors d'une fusillade à Bruxelles

      Que s'est-il passé ?

      La police fédérale belge menait une perquisition à Forest, une ville de la banlieue sud de Bruxelles, dans le cadre d'une enquête anti-terroriste, affirment l'AFP et les médias belges.  Ils ont été visés par des coups de feu. Deux fusillades auraient été entendues : la première avant 15 heures, la seconde vers 15h20, selon un journaliste de la RTBF sur place. 

      "On a tiré sur des policiers", a confirmé le porte-parole du parquet fédéral, Eric Van der Sypt. Trois policiers au total ont été blessés, selon les autorités belges.


       

      Deux des tireurs auraient pris la fuite par les toits, assure "La Dernière Heure". Ils seraient retranchés au-dessus de l'usine Audi, situé juste à côté du lieu de la perquisition.

      Pour l'heure, le quartier est bouclé. Un important déploiement de forces de l'ordre a été dépêché sur place. Plusieurs témoins rapportent la présence de véhicules blindés ainsi qu'une vingtaine de voitures de polices.

      Grosse agitation près de la rue du dries

      Les habitants du quartier, eux, ont reçu la consigne de se barricader chez eux. Un commerçant du coin a confié, par téléphone à BFMTV, s'être enfermé avec plusieurs clients dans sa boutique.

      Qui sont les suspects ?

      Il n'y a guère de précisions à propos des suspects. A l'antenne de BFM TV, l'ancien agent de la DGSE, Pierre Martinet, émet l'hypothèse qu'ils font partie  des "réseaux dormants" de la mouvance salafiste implantée en Belgique

      Salah Abdeslam, activement recherché depuis les attentats du 13 novembre, ne serait pas la cible de l'opération en cours, selon une source judiciaire, citée par France Info.

      P. C.

      Google Bookmarks

      Tags Tags : , , , , , , , ,
    • Commentaires

      Aucun commentaire pour le moment

      Suivre le flux RSS des commentaires


      Ajouter un commentaire

      Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :