• Gr. E Euro : La Belgique élimine la Suède et retrouvera la Hongrie en huitièmes de finale

    Gr. E Euro : La Belgique élimine la Suède et retrouvera la Hongrie en huitièmes de finale

    Le 22/06/2016 à 22:51:00 | Mis à jour le 22/06/2016 à 23:19:08     LIEN
    Victorieuse de la Suède sur une lourde frappe de Nainggolan (1-0), la Belgique a assuré la 2e place du groupe E. Les hommes de Marc Wilmots affronteront la Hongrie, première du groupe F, dimanche à Toulouse (21h00). La Suède n'a pu éviter l'élimination, précipitant la retraite internationale de Zlatan Ibrahimovic.
     
     
    Football - Euro - Nainggolan a libéré la Belgique contre la Suède d'Ibrahimovic. (Reuters)

    Nainggolan a libéré la Belgique contre la Suède d'Ibrahimovic. (Reuters)

    Le match : 1-0

    Les promesses laissées par les cinq premières minutes de la rencontre, avec un pressing haut des Suédois et du rythme n’ont pas été tenues par la suite. La Belgique, qui avait semblé s’être libérée contre l’Irlande (3-0), est tombée dans le faux rythme des Suédois. Seul Kevin De Bruyne a animé la première période des Diables Rouges, par une frappe bien captée par Isaksson (25e) et un centre frôlé par Meunier de la tête (45e), alors qu'Hazard, auteur d'une partie encourageante, a surtout été utile dans les phases de transition.

    La Suède, qui a profité de l’espace important laissé dans le dos du duo Witsel – Nainggolan, a poussé, la Belgique ne réagissant qu’en contre, souvent par l’indispensable De Bruyne. Très faibles dans le jeu de position, les partenaires d'Hazard ont souffert et confirmé que leur statut de favori de l’Euro était plus hypothétique qu’attendu. Les hommes de Wilmots s’en sont remis à une frappe soudaine et puissante de Nainggolan (84e) après un bon travail d’Hazard… en contre, comme un symbole. Un succès laborieux mais suffisant pour assurer la deuxième place du groupe E. Face à la surprenante Hongrie, première du groupe F, les Red Devils devront démontrer davantage.

    Le joueur : Ibrahimovic, der' courageuse mais pas heureuse

    Parti comme un roi du PSG, Zlatan Ibrahimovic n’est pas entré dans la légende de l’Euro 2016. L’attaquant de 34 ans, muselé lors des deux premiers matches, a une nouvelle fois été privé de but face à la Belgique ce mercredi. Un mutisme qui a entraîné l’élimination de son équipe, et précipité sa retraite internationale, après 116 sélections.

    Concentré, Ibra avait le regard lointain pendant les hymnes, à l’inverse de son sélectionneur Erik Hamren, enjoué et démonstratif, alors qu’il fêtait lui aussi son dernier match sur le banc de la Suède. Plus en vue que lors de ses deux derniers matches, Ibra a beaucoup tenté durant la première période, parfois dans des positions bien trop compliquées (23e, 24e). Le numéro 10 a souvent décroché pour venir au niveau de la ligne médiane contribuer à la construction.

    Zlatan Ibrahimovic n'a pas réussi à tromper la défense belge. (Reuters)

    Une partie de patron, avec beaucoup d’efforts, toutefois entachée de plusieurs erreurs technique. Il a vu sa frappe à l’entrée de la surface mourir à quelques centimètres du poteau gauche (26e), sur une remise de Berg. Il aurait pu donner une passe décisive à celui-ci, mais le buteur du Panathinaikos a manqué son contrôle (53e). Le meilleur buteur de l’histoire de sa sélection (62 réalisations) a cru ouvrir le score à la 63e minute, mais le but a été annulé, sans qu’on sache si M.Brych a signalé un hors-jeu ou un pied haut d’Ibra. Il a une nouvelle chance sur coup franc, mais Courtois a repoussé son tir de 30 mètres (75e). Fou de rage sur le but Nainggolan, Ibrahimovic a finalement rendu les armes, après avoir marqué durablement l'histoire de la Suède.

    Le fait : La parade de Courtois

    Seul Belge à avoir tenu son rang lors de la chute contre l’Italie, rassurant contre l’Irlande, Courtois a encore été à la hauteur contre la Suède. Le gardien belge a sauvé le match des siens dès l’entame. Après un cafouillage de Vertonghen, Berg a armé une puissante reprise à bout portant, et le gardien de Chelsea s’est parfaitement interposé (4e). Une ouverture du score des Suédois, très bien regroupés en défense, aurait pu influer grandement sur le déroulé de la partie.

    Courtois s'est interposé devant Berg. (E. Keogh/Reuters)

     

    [LIVE - VIDEO] Premier tir cadré par la Suède dans la compétition, belle parade de Courtois ! http://ow.ly/XJTG301xb6i 

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :