• L'armée syrienne est entrée dans Palmyre

     

    L'armée syrienne est entrée

    dans Palmyre

    avec AFP
    le 24 mars 2016 à 22h03 , mis à jour le 24 mars 2016 à 22h28.
    Temps de lecture
     3min

     

    Syrie : les troupes d'Assad sur le point de reprendre Palmyre

    À Sevran, des habitants réclament la fermeture de "la mosquée Daech"

    Syrie : l'armée syrienne est entrée dans Palmyre

     bachar al-assad , etat islamique , russie , armée , syrie , irak Moyen-orient Les forces du régime de Bachar al-Assad avancent "lentement en raison des mines" plantées par les jihadistes de Daech, qui contrôlent la ville antique depuis près d'un an, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme jeudi.

     
    L'armée syrienne, appuyée par l'aviation russe, est entrée jeudi dans la ville antique de Palmyre contrôlée depuis près d'un an par le groupe Etat islamique, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme et une source militaire. "Les forces du régime sont entrées dans Palmyre du côté sud-ouest, dans le quartier al-Gharf à l'issue de combats contre l'EI", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire, précisant que l'armée avançait "lentement en raison des mines" plantées par les jihadistes. "Les violents combats se poursuivent dans la zone"
    Une source militaire syrienne a affirmé de son côté que "l'armée est entrée du côté nord-ouest après avoir pris le contrôle d'une partie de la Vallée des tombeaux", où se trouvent les célèbres tours funéraires de la cité antique. "Les violents combats se poursuivent (contre l'EI) dans la zone", a-t-elle ajouté.Appuyée par l'aviation russe, l'armée a débuté le 7 mars une bataille pour reprendre la ville inscrite par l'Unesco au patrimoine de l'Humanité et prise par l'EI en mai 2015. Depuis sa prise de contrôle, le groupe extrémiste y a détruit de nombreux trésors archéologiques comme le célèbre Arc de Triomphe, les temples de Bêl et de Baalshamin ou encore des tours funéraires symboles de l'essor de cette ville dans les premiers siècles après Jésus-Christ.
     
    De nombreux trésors archéologiques détruits
    En soirée, l'artillerie syrienne continuait de bombarder les positions jihadistes mais les soldats n'avançaient plus dans la cité en raison du danger des tireurs embusqués la nuit. Selon l'OSDH, 40 jihadistes et huit prorégime ont péri ces dernières 24 heures dans les combats à Palmyre, une cité vieille de plus de 2000 ans classée au patrimoine mondial de l'Humanité, où l'EI a détruit de nombreux trésors archéologiques. La directrice générale de l'Unesco Irina Bokova a affirmé que l'organisation était disposée "dès que les conditions de sécurité le permettront, à se rendre, aux côtés des responsables des antiquités syriennes, pour une mission d'évaluation des dommages et de protection du patrimoine inestimable de Palmyre". Une reconquête de cette ville permettrait au régime de progresser plus à l'est dans le désert syrien vers la frontière avec l'Irak, contrôlée par les jihadistes.
     
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :