• Lille: Avec son objet connecté autour du cheval, Equisens séduit les investisseurs

    Lille: Avec son objet connecté autour du cheval, Equisens séduit les investisseurs

    INNOVATION La start-up basée à Euratechnologies a finalisé une levée de fonds de trois millions d’euros…

    Le capteur développé par Equisense relève de nombreuses informations pour le cavalier.Le capteur développé par Equisense relève de nombreuses informations pour le cavalier. - Equisense

    Mikael Libert

    Après un galop d’essai d’un an, la start-up lilloise Equisens, installée dans les locaux d’Euratechnologies, a trouvé des fonds pour financer son développement. Leur solution connectée autour du cheval a séduit les investisseurs.

    Même principe que pour le runing

    Un an d’existence, 16 salariés et un produit phare : Equisense motion. Les trois fondateurs d’Equisense sont à l’origine de cette solution à destination des cavaliers, composée d’un capteur de mouvement relié à une application sur smartphone. « Le capteur se fixe sur la sangle de la selle du cheval et transmet toutes sortes d’informations, explique Benoît Blancher, PDG et co-fondateur d’Equisense. Cela fonctionne un peu de la même manière que les capteurs utilisés par les adeptes de la course à pied ».

    >> A lire aussi : Voici le premier costume trois pièces pour cheval

    Entre autres choses, l’application remplit automatiquement un calendrier de séances afin de suivre la progression du cavalier et de sa monture et d’adapter au besoin l’entraînement. « En analysant la qualité de la locomotion de l’animal, le capteur veille sur l’état de santé du cheval et permet de détecter l’apparition d’une boiterie », assure le PDG.

    Testé par des champions olympiques

    Et pour Equisense, le marché est vaste. « Rien qu’en France, qui représente 40 % de notre clientèle, on compte environ deux millions de pratiquants », poursuit Benoît Blancher. Car la start-up ne se borne pas à viser le marché des professionnels : « Le gros de nos clients, ce sont des cavaliers passionnés. Mais nous avons aussi des sportifs de haut niveau dont quelques champions olympiques à Rio », affirme le chef d’entreprise. Et parmi ces champions, le médaillé d’or nordiste en concours complet par équipes, Karim Laghouag pour qui : « Le produit est prometteur pour le complet mais on peut voir un intérêt pour chaque discipline pour l’analyse des parcours et des reprises. »

    La levée de fonds, finalisée au mois de juillet, va permettre essentiellement à Equisense d’améliorer son produit phare et de développer des services complémentaires. Les 1.000 capteurs pré-vendus ont commencé à être envoyés cet été. La solution complète est commercialisée au prix de 300 euros.

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :