• Loi égalité et citoyenneté : un nouveau train de mesures pour les jeunes

    Loi égalité et citoyenneté : un nouveau train de mesures pour les jeunes

    Gregoire Poussielgue / Journaliste | Le 13/04 à 19:15, mis à jour à 19:30
     
    Manuel Valls mercredi Vaulx-en-Velin.
    Manuel Valls ce mercredi à Vaulx-en-Velin. - Konrad K./SIPA
    • Le troisième comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté s'est tenu ce mercredi à Vaux-en-Velin. François Chérèque va présidé un Haut Commissariat à l’engagement, qui pilotera la montée en puissance du service civique.

    Après Matignon et les Mureaux, Vaulx-en-Velin. C’est dans la banlieue lyonnaise que Manuel Valls, entouré d’une ribambelle de ministres - Patrick Kanner pour la Ville, la Jeunesse et les Sports, Emmanuelle Cosse pour le Logement, Najat Vallaud-Belkacem pour l’Education, Myriam El Khomri pour le Travail sans oublier Hélène Geoffroy, secrétaire d’Etat à la ville et ancienne maire de Vaux-en-Velin - a tenu ce mercredi le troisième Comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté, après la présentation, le matin-même, en Conseil des ministres du projet de loi consacré au même sujet.

    Ce troisième comité interministériel était destiné à faire le bilan des deux premiers et de l’état d’avancement des mesures annoncées au printemps et à l’automne 2015. Des mesures destinées à mettre fin à l’ « apartheid territorial, social et ethnique » dénoncé par Manuel Valls.

    Montée en puissance du service civique

    Parmi les nombreuses annonces faites ce mercredi à Vaulx-en-Velin la création d’un haut commissariat à l’engagement. Placé auprès du Premier ministre, il sera présidé par l’ex-leader de la CFDT, François Chérèque, qui restera aussi président de l’Agence du service civique. La structure sera chargée de coordonner l’action interministérielle en faveur de l’engagement civique, coordonner la réflexion sur une extension de la journée « Défense et citoyenneté », et créer et promouvoir une « réserve citoyenne ». Il pilotera la montée en puissance du service civique. Le gouvernement espère 110.000 jeunes en 2016 et 350.000 en 2018.

    Dans les colonnes de « Libération », Manuel Valls a justifié ce nouveau train de mesures qui n’ont rien à voir les unes avec les autres et qui pourtant relèvent, à ses yeux, d’une cohérence globale. « La bataille de l’égalité ne se règle pas à coups de milliards seulement, mais en défrichant un à un cha que blocage, chaque frein, chaque préjugé et en les levant tous. Il faut donc compléter la logique quantitative par une par une logique de terrain beaucoup plus fine », a-t-il déclaré.

    François Hollande entend capitaliser sur ce qui a été fait pour la jeunesse depuis 2012 et sur ce qui va être annoncé dans les prochaines semaines. Au cours du Conseil des ministres de mercredi, il a demandé à « tous les ministres  » de défendre cette action, selon des propos rapportés par Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement. Lundi dernier, Manuel Valls présentait des mesures en faveur des jeunes , dont certaines seront intégrées au projet de loi Egalité et Citoyenneté. Ce jeudi, il se déplacera à Mantes-la-Jolie pour parler pauvreté et inclusion sociale. Bref, sur tous les fronts pour vendre le bilan.

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :