• Loi travail : Martine Aubry juge le recours au 49-3 « pas acceptable »

    Loi travail : Martine Aubry juge le recours au 49-3 « pas acceptable »

    LE MONDE | 13.05.2016 à 18h52 • Mis à jour le 13.05.2016 à 19h33

      LIEN     

    Martine Aubry, le 13 septembre 2014.

    Martine Aubry reprend la plume contre l’exécutif. Dans une lettre adressée aux militants socialistes du Nord vendredi 13 mai, la maire de Lille écrit qu’il était possible de parvenir à un « accord collectif pendant le débat à l’Assemblée » nationale, au lieu de recourir à l’article 49, alinéa 3 de la Constitution, qui a permis au gouvernement de faire adopter en première lecture la réforme du code du travail sans vote.

    « C’est pour ce faire que plusieurs parlementaires ont fait des propositions d’amendements, pour permettre de rétablir la hiérarchie des normes, comme le prévoyait explicitement la motion majoritaire au dernier congrès » du Parti socialiste, souligne Mme Aubry dans son courrier, envoyé au lendemain du rejet de la motion de censure du gouvernement :

    « Ces propositions, ils les ont faites jusqu’au dernier moment. Il était donc possible de trouver une majorité parlementaire de gauche. Le choix d’utiliser l’article 49-3 n’est pas, dans ce contexte, acceptable. Il prive le Parlement du nécessaire débat démocratique auquel les Français avaient droit. »

    « Travailler pour faire renaître à gauche »

    L’ancienne ministre du travail justifie aussi la décision des députés qui lui sont proches, Jean-Marc Germain et François Lamy, de ne pas avoir apposé leur signature sous le projet de motion de censure de gauche, qui a échoué mercredi à deux voix près. Cette motion « n’aurait pas empêché l’adoption de la loi, chacun le sait ». En revanche, « elle aurait renforcé la droite et, surtout, elle aurait sans doute provoqué une scission de notre parti », plaide-t-elle.

    Lire aussi :   « La censure, un remède pire que le mal », estiment deux députés PS opposés à la loi El Khomri

    Mme Aubry estime que la seule solution est de « rester dans notre parti, y travailler et débattre pour faire renaître l’espoir à gauche ».

     
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :