• Orlando : François Hollande obligé de reformuler un hommage polémique

    Orlando : François Hollande obligé de reformuler un hommage polémique

    Orlando : François Hollande obligé de reformuler un hommage polémiqueLe message a rapidement été supprimé du compte Twitter présidentiel. (Images France Télévisions / Twitter)   LIEN

    L'expression "la liberté de choisir son orientation sexuelle", prononcée par François Hollande à l'ambassade américaine, a provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux.

     

    Vingt-quatre heures après un premier message de condoléances qui n'évoquait pas la nature de la cible de l'attentat ("Je condamne avec horreur la tuerie qui a fait au moins 50 morts en Floride. J'exprime le plein soutien de la France au peuple américain"), le chef de l'Etat a fait publier un nouveau tweet ce lundi après-midi, formulé ainsi : "L'effroyable tuerie homophobe d'Orlando a frappé l'Amérique et la liberté. La liberté de choisir son orientation sexuelle et son mode de vie."

    Un tweet qui reprenait une phrase prononcée en parallèle à l'extérieur de l'ambassade américaine à Paris, à laquelle se rendait le président de la République pour y signer le registre de condoléances après la tuerie dans la nuit de samedi à dimanche de la boîte de nuit gay "Le Pulse" d'Orlando (49 morts), revendiquée par un sympathisant de Daech.

    Tuerie d'Orlando : ce qu'il s'est passé, minute par minute"Je viens d'adresser par un message au peuple américain tout notre soutien, celui de la France tout entière, après l'effroyable tuerie homophobe d'Orlando", déclare François Hollande à sa sortie de l'ambassade.

    "C'est l'Amérique qui a été frappée mais c'est la liberté qui était visée. La liberté de choisir son orientation sexuelle, la liberté de déterminer son mode de vie."

    "La France poursuivra avec davantage de force encore son combat pour l'égalité et la dignité des femmes et des hommes qui se battent partout dans le monde pour ces valeurs, et nous serons encore plus engagés dans la lutte contre le terrorisme aux côtés du peuple américain", poursuit-il.

    "Une bonne intention qui finit en catastrophe"

    Mais dans les minutes qui suivent, le débat sur l'expression "choisir son orientation sexuelle" faisait déjà rage sur le réseau social. "On ne choisit pas son orientation sexuelle !" l'interpellent plusieurs centaines de twittos sur le même registre. "L'homosexualité n'est ni un choix ni un mode de vie !", s'exclame ainsi @NicolasC4.

    dans la tête de @fhollande quand il s'agit de questions de société. pic.twitter.com/eJF5BzpXaz

     

    @fhollande HAHAHA ouais et la liberté de choisir la couleur de nos yeux à la naissance aussi ?

    Trois ans après, la loi sur le mariage pour tous emblématique de son début de quinquennat est aussi évoquée à plusieurs reprises.

    , le président du , incapable de tenir des propos cohérents sur l'homosexualité 
</div><div id=Google Bookmarks


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :