• Panama Papers: les comptes secrets des dirigeants politiques révélés

      04.04.2016, 14:31   Actualisé il y a 3 heures   lien

    Panama Papers: les comptes secrets des dirigeants politiques révélés

     
    Des membres de la famille de David Cameron seraient liés à des sociétés offshore. (Archive) Keystone 

    Évasion fiscale - Les présidents russe, chinois, argentin, ukrainien et azerbaïdjanais; les premiers ministres islandais, britannique ou pakistanais; le roi d'Arabie Saoudite. Tous ont été impliqués de près ou de loin dans des sociétés-écrans, affirme l'enquête planétaire "Panama Papers".

    Des dirigeants politiques, des célébrités et des dizaines de milliardaires figurent parmi les personnalités mentionnées dans ce qui semble être la plus grande fuite de documents de l'histoire. Une enquête planétaire a été effectuée par une centaine de journaux.

    Cette enquête porte sur une période de quelque 40 années révèle comment certaines des personnalités les plus puissantes du monde ont pu dissimuler leur argent dans des paradis fiscaux.

    Voici la liste des principales révélations faites dimanche sur la base des documents provenant du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca, classées par catégories de personnes concernées.

    Les dirigeants politiques

    -Des proches du président russe Vladimir Poutine, aidés par des banques et d'autres entreprises, seraient impliqués dans un détournement de quelque 2 milliards de dollars en utilisant des sociétés écran, obtenant ainsi de l'influence auprès des médias et de l'industrie automobile. Le Kremlin a accusé le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) d'avoir lancé une "campagne d'informations" mensongère.

    - Le Premier ministre islandais Sigmundur David Gunnlaugsson et sa femme ont également utilisé une société offshore, Wintris Inc, pour occulter des millions de dollars d'investissements dans les trois principales banques du pays lors de la crise financière. Il a nié toute malversation mais fait face à un vote de confiance cette semaine.

    -Deux responsables politiques, qui ont construit leur réputation en prônant une plus grande transparence - le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre britannique David Cameron - ont des membres de leurs familles liés à des sociétés offshore.

    - Le roi Salmane d'Arabie Saoudite, tout comme les enfants du président azerbaïdjanais Ilham Aliev et du Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, contrôlent également des sociétés offshore.

    - Le président argentin Mauricio Macri a été membre du directoire d'une société offshore enregistrée au Bahamas, mais il n'a "jamais eu de participation au capital de cette société", a assuré son gouvernement.

    - Des personnes mandatées par le président ukrainien Petro Porochenko ont eu recours aux services de Mossack Fonseca pour créer une société dans les Iles vierges britanniques.

    Les milieux économiques

    Par ailleurs, plus de 500 banques, filiales et succursales ont travaillé avec Mossack Fonseca depuis les années 1970 pour aider leurs clients à gérer des sociétés offshore. Plus de 1100 sociétés ont ainsi été mises en place par l'intermédiaire d'UBS et plus de 2300 par l'intermédiaire de HSBC et ses filiales.

    Vingt-neuf milliardaires figurant sur la liste de Forbes des personnes les plus riches au monde sont mentionnés.

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :