• Pédophilie : l'Éducation nationale passera "au peigne fin" les casiers judiciaires des profs

    Pédophilie : l'Éducation nationale passera "au peigne fin" les casiers judiciaires des profs

    VIDÉO. Invitée de RTL ce mercredi, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé 27 radiations en 2015 concernant des actes de pédophilie dans les écoles françaises.

    Par
    Publié le 16/03/2016 à 09:37 - Modifié le 16/03/2016 à 11:32 | Le Point.fr   Lien

     

     


    Najat Vallaud-Belkacem sur RTL - Pédophilie... par LePoint
    Invitée au micro de RTL ce mercredi matin, la ministre de l'Éducation nationale s'est exprimée sur un sujet brûlant d'actualité. Alors que des affaires de pédophilie touchent actuellement l'Église et le diocèse de Lyon, cela fait un an que l'affaire de Villefontaine a éclaté. En 2015, un directeur d'établissement était accusé de viols par une soixantaine d'élèves. « Nous entrons dans les un an de l'affaire de Villefontaine. Il y a eu, sur l'année 2015, 27 radiations. J'estime qu'un professeur ou un agent de l'administration au contact d'enfants, dès lors qu'il a été condamné pour des faits aussi graves que la pédophilie ou la pédo-pornographie, ne peut plus exercer au contact des enfants », a-t-elle expliqué.

    Le nombre de radiations pour des affaires liées à la pédophilie (les faits incriminés ne se sont pas forcément produits dans un cadre scolaire) était de 19 en 2014, premier et second degrés confondus, de 26 en 2013 et de 15 en 2012, selon des chiffres transmis par le ministère de l'Éducation.

    Aujourd'hui, une loi qui obligerait la justice à informer le ministère de l'Éducation nationale est en cours d'adoption, selon la ministre. « Elle est très importante, cette loi, avec la garde des Sceaux de l'époque, Christiane Taubira, nous ne l'avons pas attendue pour changer nos procédures en interne. Nous avons fait en sorte que dès cette rentrée scolaire 2015 nous ayons des référents en éducation au sein des tribunaux et des référents en justice au sein de nos académies, pour que la communication passe mieux. »

    Et pour éviter au maximum que l'horreur de l'affaire de Villefontaine ne se reproduise, Najat Vallaud-Belkacem annonce que « l'Éducation nationale va passer au peigne fin » les casiers judiciaires des professeurs. Elle explique que l'expérimentation a déjà débuté dans l'académie de Reims et que « cela va durer un an, car nous sommes en capacité de passer en revue 3 000 dossiers par jour. Tous les dossiers vont être vérifiés pour voir si, dans le passé, des condamnations nous ont échappé. »

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :