• Quand Barack Obama se paye Donald Trump Donald Trump !

    Quand Barack Obama se paye

    Donald Trump

    • Le président américain Barack Obama n'hésite pas à égratigner Donald Trump, le candidat républicain à sa succession, avec sérieux ou avec humour. Le président américain Barack Obama n'hésite pas à égratigner Donald Trump, le candidat républicain à sa succession, avec sérieux ou avec humour. | Reuters

     

    Le président américain Barack Obama n'hésite pas à égratigner Donald Trump, le candidat républicain à sa succession, avec sérieux ou avec humour.

    Ces derniers jours, Barack Obama multiplie les piques concernant Donald Trump. Jeudi dernier, alors qu'il se trouvait au Japon, le président américain a affirmé que des chefs d'Etat du G7 lui avaient confié leur « étonnement » quant aux propos de l'homme d'affaires. « Ils ne savent pas trop à quel point ces déclarations sont sérieuses, mais elles les effraient », a-t-il ajouté.

    « Ignorance » ou « attitude cavalière »« Et c'est justifié, a-t-il poursuivi, parce que bon nombre des propositions qu'il a faites relèvent soit de l'ignorance de la marche des affaires du monde, soit d'une attitude cavalière ou d'un intérêt de faire des tweets et des gros titres et non d'une véritable réflexion sur ce qui est nécessaire pour que l'Amérique soit sûre, en sécurité et prospère et pour que le monde soit plus équilibré. » Et vlan !

    Le président Barack Obama n'en était pas à sa première salve. Le 30 avril dernier, le traditionnel dîner des correspondants de la Maison-Blanche avait déjà été l'occasion pour Barack Obama de se moquer de Donald Trump« Les républicains disent que Donald manque d'expérience en politique étrangère pour être Président mais soyons justes, il a passé des années avec des leaders du monde entier : Miss Suède, Miss Argentine, Miss Azerbaïdjan », a-t-il lancé, faisant allusion aux concours de Miss Univers dont Donald Trump a été l'un des organisateurs par le passé.



    En 2011, lors d'un précédent dîner des correspondants de la Maison blanche, Barack Obama s'était déjà moqué de Donald Trump qui avait lancé à l'époque une polémique à propos du lieu de naissance du président. Pour couper court à toute ambiguité, le président avait donc proposé aux correspondants de la Maison Blanche de visionner les images de sa naissance.



    Le public s'est alors esclaffé  en découvrant des images du dessin animé Le Roi Lion. «Maintenant Donald Trump peut retourner s’occuper des vrais problèmes, a enchaîné Barack Obama face à une salle hilare. Le premier pas sur la Lune était-il une mise en scène ? Que s’est-il vraiment passé à Roswell ? Et où sont Biggie et Tupac ?», deux rappeurs assassinés dans des conditions mystérieuses.
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Juin 2016 à 09:31

    Si ce Donald trump gagne les élections, je pense que les américains auront leur François Hollande eux aussi : que des paroles en l'air et une très très grande incompétence :-p 

    2
    Jeudi 2 Juin 2016 à 14:27

    En plus dangereux, je crois...Avec l'argent en plus!...Jusqu'où pourrait-il aller?...ça fait froid dans le dos!arf Contente de te retrouver!Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :