• Rennes : la manifestation non autorisée a finalement eu lieu, quelques incidents

    Rennes : la manifestation non autorisée a finalement eu lieu, quelques incidents


    le 14 mai 2016 à 14h02 , mis à jour le 14 mai 2016 à 15h49. LIEN
     

     

    Manifestation contre la loi Travail à Rennes le 14/5/16

    Manifestation contre la loi Travail à Rennes le 14/5/16 / Crédits : DAMIEN MEYER / AFP

    Faits divers Après les violents incidents de vendredi soir, où une partie du centre-ville a été saccagée, un nouveau rassemblement contre les "violences policières", interdit par le préfet, a eu lieu samedi après-midi. Il a été émaillé de quelques heurts, sans commune mesure avec ceux de la veille.

     

    La manifestation interdite et néanmoins organisée sur l'esplanade Charles-de-Gaulle à Rennes pour protester contre "les violences policières" a pris fin samedi en milieu d'après-midi. Quelques incidents entre les participants et les forces de l'ordre, qui ont fait usage de gaz lacrymogènes et de lanceurs de balles de défense, ont eu lieu.

    Au total, environ 700 manifestants s'étaient rassemblés à la mi-journée, dénonçant "les violences policières" et la réforme du code du travail engagée par le gouvernement. Afin d'éviter les débordements de la veille au soir, les forces de l'ordre avaient empêché les manifestants de se former en cortège pour défiler dans le centre-ville. Elles ont ensuite surveillé le secteur pour empêcher que des petits groupes se reconstituent.

    Selon la police, qui a reçu des moyens supplémentaires, près de 500 hommes avaient été mobilisés pour arrêter d'éventuels contrevenants. Deux hélicoptères et quatre canons à eau ont en outre été mobilisés.

    Des dégâts vendredi soir 
     
    Vendredi soir, environ 300 casseurs, chiffre donné par la préfecture, ont évolué dans le centre historique de Rennes, cassant les vitrines de plusieurs agences bancaires, de commerces et de bâtiments publics : la mairie, un bureau de poste, un poste de police.

    Ces incidents ont eu lieu après l'évacuation vendredi matin d'une salle municipale occupée depuis douze jours par des opposants à la loi Travail et des participants du mouvement Nuit debout.

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :