• Euro-2016: Sakho soupçonné de dopage et écarté par les Reds, coup dur pour les Bleus
    23 Avril 2016, 16h35 | MAJ : 23 Avril 2016, 16h35   Lien

     

        Le défenseur de Liverpool Mamadou Sakho (d) en liesse après avoir inscrit un but face à Everton, le 20 avril à Anfield Le défenseur de Liverpool Mamadou Sakho (d) en liesse après avoir inscrit un but face à Everton, le 20 avril à Anfield (AFP/PAUL ELLIS )

     

    Soupçonné de dopage, Mamadou Sakho a été écarté samedi par son club des Reds de Liverpool, soit un nouveau coup dur pour les Bleus de Didier Deschamps, dont il était l'un des piliers, à moins de deux mois de l'Euro.
    L'international de 26 ans (28 sélections, 2 buts), qui avait qualifié les Bleus pour le Mondial-2014 en marquant un doublé contre l'Ukraine en barrage, pourrait bien voir s'interrompre brutalement sa saison, alors qu'il reste moins d'un mois de compétition en Angleterre, et que dans moins de trois semaines, le 12 mai, le sélectionneur français doit révéler sa liste de 23 noms pour le championnat d'Europe des Nations en France (10 juin au 10 juillet).

     

     


    Selon la radio française RMC, le défenseur central, à Liverpool depuis 2013, aurait consommé un produit pour brûler des graisses dont il ne connaissait pas la composition.
    Il est effectivement de notoriété publique que Sakho est régulièrement sujet à des problèmes de poids depuis le début de sa carrière. Ce qui lui avait notamment valu les critiques du duo Leonardo-Carlo Ancelotti lorsqu'il évoluait encore au PSG.
    Dans un communiqué samedi après-midi, l'UEFA a confirmé la présence "d'un produit interdit" dans le corps du joueur, suite à un contrôle antidopage effectué le 17 mars, après le huitième de finale retour de l'Europa League, contre les Diables Rouges, à Manchester United. Mais sans préciser la nature de ce produit.
    Le joueur et le club ont jusqu'à mardi pour demander l'analyse de l'échantillon B et "fournir des explications", précise l'UEFA, en soulignant qu'aucune procédure disciplinaire n'est pour l'instant ouverte contre le joueur.
    - Sakho, après Benzema? -
    Les "Reds" n'ont en tout cas pas traîné samedi, en précisant dans un communiqué avoir décidé d'"écarter" Sakho "durant le temps de l'enquête". Mais le joueur, repéré dans les tribunes d'Anfield devant le match nul de ses coéquipiers face à Newcastle (2-2), "ne fait actuellement l'objet d'aucune suspension", a insisté le club anglais.
    Cette nouvelle est évidemment un coup dur pour Liverpool, où Sakho, en méforme sous l'ère Rodgers, avait été relancé par l'entraîneur allemand Jürgen Klopp. L'ancien Parisien avait d'ailleurs été désigné homme du match mercredi dans le derby contre Everton (4-0), alors que se profile jeudi la demi-finale aller de l'Europa League contre les Espagnols de Villareal.
    Mais c'est surtout un nouveau coup du sort pour Didier Deschamps. Déjà privé de l'attaquant madrilène Karim Benzema, écarté du groupe pour son rôle présumé dans le chantage à la sex-tape contre son partenaire chez les Bleus Mathieu Valbuena, "DD" va peut-être aussi être privé de l'un des hommes de base de son bloc défensif.
    Ce possible contrôle antidopage positif est aussi une tâche encombrante pour la Premier League anglaise, trois semaines à peine après les propos embarrassants d'un médecin britannique, accusé de fournir massivement des produits interdits à des joueurs.
    Le quotidien Sunday Times avait ainsi rapporté des propos du docteur Mark Bonar, soupçonné depuis plus de deux ans par les autorités et filmé à son insu en train de se vanter d'avoir des "clients secrets", parmi lesquels figureraient des joueurs d'Arsenal, Chelsea et Leicester, des cyclistes britanniques ayant couru le Tour de France, des joueurs de tennis, un boxeur britannique, un joueur de cricket anglais ou encore des champions d'arts martiaux.
    - Le précédent Kolo Touré -
    Le journal britannique écrivait alors que ce médecin de 38 ans installé à Londres avait "traité plus de 150 sportifs britanniques et étrangers avec des substances interdites telles que l'EPO, des stéroïdes et de l'hormone de croissance au cours des six dernières années".
    Les clubs cités avaient évidemment immédiatement démenti vigoureusement et aucun nom de joueur n'avait été jeté en pâture.
    Le cas Sakho tombe donc au plus mal pour le championnat le plus réputé au monde, qui n'a que rarement été confronté à des situations analogues dans le passé.
    En septembre 2005, il y a bien eu le précédent Abel Xavier, alors à Middlesbrough. Le Portugais avait été contrôlé au dianabol, un stéroïde généralement utilisé par les body-builders, et suspendu 18 mois puis 12 après appel.
    De nombreux joueurs tels que le Roumain Adrian Mutu en 2004 (Chelsea) ou l'international anglais Jake Livermore en 2015 (Hull) avaient en revanche été condamnés pour usage de drogues "récréatives" comme la cocaïne.
    Plus récemment, il y a également eu le cas Kolo Touré, suspendu six mois en 2011 avec Manchester City après avoir utilisé un produit interdit et toujours inconnu. Il avait expliqué à l'époque avoir consommé un produit amincissant appartenant à sa femme.
    Comble de l'ironie, c'est l'Ivoirien, aujourd'hui à Liverpool, qui a remplacé samedi Sakho au pied levé contre Newcastle...

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Ligue 1 : Lyon, renversant deuxième

    Le Monde.fr avec AFP | 23.04.2016 à 19h40   Lien

     

     Mathieu Valbuena, titulaire côté lyonnais, est sorti du terrain avant que l'OL ne marque trois buts en vingt minutes.

    Lyon, pourtant mené 1-0 puis rejoint 2-2, a arraché une victoire importante 3-2 lui permettant d’occuper la deuxième place de la Ligue 1 dans l’attente du match de Monaco dimanche à Rennes.

    Grâce à des buts signés Grenier (73è), Lacazette (80è) et Tolisso (85è), l’OL a renversé les Toulousains de Pascal Dupraz qui restaient sur trois succès de rang à domicile.

    Après l’ouverture du score par Marcel Tisserand pour Toulouse (50e), Lyon a logiquement égalisé par Grenier avant de prendre l’avantage par Lacazette. Le TFC revenait à niveau grâce à Wissam Ben Yedder deux minutes plus tard, avant de concéder une défaite inquiétante en vue de son objectif de maintien. Toulouse reste à trois points de Reims, premier non relégable, qui a annoncé samedi le licenciement de son entraîneur Olivier Guéguan après sa défaite la veille contre Nice.

    Lire aussi :   Ligue 1 : Nice monte provisoirement sur le podium après sa victoire à Reims

    Avec 59 points, l’OL compte une unité de plus que Monaco qui a tout à craindre de son déplacement à Rennes. Les hommes de Rolland Courbis ont non seulement besoin de points, mais surtout d’effacer au plus vite les deux dernières lourdes défaites (3-0) subies face à Nice et Guingamp. Une victoire permettrait aux Monégasques de consolider leur deuxième place et d’aborder au mieux leur « finale » de la saison face à Lyon, lors de la 37è journée.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • FC Barcelone : Luis Suarez chasse

    les records de deux mythes blaugrana

     

    FOOTBALL : FC Barcelone vs Arsenal - Ligue des Champions - 16/03/2016

    FOOTBALL : FC Barcelone vs Arsenal - Ligue des Champions - 16/03/2016

    Lien

    L’attaquant Luis Suarez a déjà marqué le FC Barcelone. Autant que Ronaldo et Romario. Auteur de 49 buts toutes compétitions confondues avec le FC Barcelone en 48 matches, Luis Suarez a égalé le score réalisé au Barça par Ronaldo (le gros) entre 1996 et 1997. Cerise sur le gâteau, avec son quadruplé face à La Corogne mercredi soir, le « Pistolero » l’a fait avec un match de moins. Luis Suárez reaches another goalscoring landmark with his four goals against Deportivohttps://t.co/xfEUr8DoSH pic.twitter.com/9e2veO4OEA — FC Barcelona (@FCBarcelona)20 avril 2016

    Autant que Saviola en 124 matches de moins Même si ce n’est pas très prestigieux, le quotidien Sport rappelle qu’à cette occasion, il est aussi revenu sur Javier Saviola au rang des buteurs du Barça. Sauf que le petit Argentin avait mis 124 matches de plus pour atteindre ce total… Sur la trace de Romario Avec ces fameux 49 buts, il a aussi égalé son record personnel sur une saison (Ajax Amsterdam, 2009-2010) et, avec 30 buts en Liga sur un même exercice, il est revenu sur le meilleur total réalisé par Romario chez les Blaugranas. Plusieurs chiffres marquants destinés à le faire rentrer au panthéon des grands joueurs du Barça. Arnaud Carond

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le PSG qualifié en finale de Coupe de France après sa victoire face à Lorient

    Le Monde.fr avec AFP | 19.04.2016 à 23h19 • Mis à jour le 19.04.2016 à 23h31   Lien

    Les Parisiens se sont imposés sur la pelouse de Lorient 1 but à 0, grâce à une réalisation de Zlatan Ibrahimovic.

    Le Paris SG s’est difficilement qualifié pour la finale de la Coupe de France, en s’imposant mardi 19 avril en demi-finales sur la pelouse de Lorient 1 but à 0, grâce à une réalisation de Zlatan Ibrahimovic (75e).

    Le club parisien disputera sa deuxième finale de rang, le 21 mai au Stade de France contre Marseille ou Sochaux, qui s’affrontent mercredi soir au stade Bonal dans la seconde demi-finale.

    Le PSG, éliminé de la Ligue des champions il y a sept jours sur la pelouse de Manchester City, est toujours en course pour rééditer le triplé historique Championnat-Coupe de France-Coupe de la Ligue, réalisé la saison passée. Assurés d’un quatrième titre consécutif de champion de France, les hommes de Laurent Blanc disputeront samedi la finale de la Coupe de la Ligue contre Lille au Stade de France.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • ECO Coupe Les Glasgow Rangers éliminent

    le Celtic et se qualifient en finale

    de Coupe d'Ecosse

    Le 17/04/2016 à 15:45:00 | Mis à jour le 17/04/2016 à 16:31:46 | 9 Commentaires
    Au terme de la séance de tirs au but, les Rangers se sont imposés contre le Celtic Glasgow en demi-finale de Coupe d'Ecosse (2-2, 5-4 t.a.b.)     Lien
     
    Il a fallu aller au bout de la séance des tirs au but pour se départager dans le derby de Glasgow en demi-finale de Coupe d'Ecosse. Après 120 minutes de jeu, Rangers et Celtic ont inscrit 2 buts chacun. Lors des penaltys, aucune équipe n'a su faire le break au cours des six premiers tirs. Seul l'échec de Tom Rogic a permis aux Rangers de se qualifier au plus grand plaisir des 25 000 spectateurs d'Hampden Park.

    Dans ce Old Firm de Galsgow, seulement le deuxième en quatre ans, les Rangers se sont montrés à la hauteur malgré leur division d'écart avec le Celtic. Ils ont même dominé l'ensemble du premier acte à l'image du remuant latéral droit James Tavernier. Dès la 16e, le mauvais dégagement du capitaine Scott Brown est repris par Kenny Miller qui inscrit son premier but en coupe cette saison. Le Celtic tarde à réagir. A la 33e, après un poteau de Leigh Griffiths Patrick Roberts rate une occasion immanquable, laissant les Rangers mener au score à la mi-temps.

    Les remplaçants du Celtic à l'honneur

    Lors de la deuxième période, Erik Sviatchenko, rentré en cours de jeu à la place de Dedryck Boyata blessé, égalise à la 50e d'une tête placée. Au cours des prolongations, l'ailier des Rangers Barrie McKay réveille Hampden Park d'une frappe sublime au-delà des vingt mètres. Un autre remplaçant du Celtic, Tomas Rogic, répond à la 106e. Griffiths trouve une nouvelle fois les montants sur un coup franc à 119e, mais c'est la séance de tir aux buts qui a départagé les deux équipes.
    Les Rangers affronteront les Hibernians en finale de Coupe d'Ecosse le 21 mai. Le Celtic pourra prendre sa revanche dès la saison prochaine maintenant que les Rangers sont remontés en première division.
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Les Dragons Catalans s'imposent

    à Saint Helens 30 à 12

    80' Saint-Helens (2E)   12 : 30   Dragons Catalans (6E)

    Dernière mise à jour : 2016/04/14 23:01    Lien

    Trier par :

    23:01

    22:59

    Les Dragons Catalans, en leaders incontestés et dans la constance, s'imposent à Saint-Helens (12-30). La défense ne faiblit pas malgré les nombreux matches enchaînés ces derniers temps du côté des Sang et Or. Jamais inquiétés, en première-mi-temps déjà (12-14), les Catalans ont affronté ce jour une équipe de Saint-Helens invisibles en seconde mi-temps dans ses chaînes de tenu puisqu'elle n'est pas parvenue à inscrire le moindre point. 

     

    Merci à toutes et à tous de nous avoir suivi sur ce live et à bientôt sur www.lindependant.fr.

    22:54

    Et c'est la fin du match à Saint-Helens.

    22:54

    79' A 45m, Richards manque à droite un drop. 

    22:53

    78' Plaqué sur les 40m, Da Costa ne parvient pas à passer la balle. Les Dragons font preuve de gourmandise. 

    22:52

    77' Myler couvre le terrain mais son coup de pied sort hors des limites. 

    22:50

    Casty est de retour sur le terrain. 

    22:49

    75' Derrière le tenu, Walsh multiplie les combinaisons pour faire avancer ses "gros". 

    22:48

    En défense, les Dragons font le show ! 

    22:48

    Allez, plus que 6 minutes de jeu, et une sixième victoire consécutive pour les Dragons ?

    22:46

    72' Bousquet pour Da Costa arrêté à 20m de l'en-but. ça continue à se construire au centre du terrain. Et Myler tente le drop. Mais en vain.  

    22:44  PENALITE REUSSIE PAR PAT RICHARDS

    22:44

    70' Ralentissement du tenu sur Baitieri. Richards tente la pénalité à 35m face aux poteaux. 

    22:41

    66' Pourtant placés sur leurs lignes, Saint-Helens gâche ses fins d'action. Une chandelle finit en touche à quelques centimètres de l'en-but, et en étant contestée par Gigot et Broughton dans le coin gauche pour les Saints. 

    22:39  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    22:38

    Toujours à la finition d'action collective, Broughton plante à nouveau malgré un ballon difficile saisi. 

    22:37  63' Quadruplé de Jodie Broughton

    22:36  ​ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:34

    A l'heure de jeu, nous en sommes à 12-24 pour les Dragons. 

    22:33

    59' Sur le point d'aplatir, Fages se fait contester la balle sur la ligne par Baitieri. Ce qui a le don d'échauffer les esprits. Mêlée. 

    22:32

    57' Saint-Helens force dans l'axe mais les Dragons ne faiblissent aucunement en défense. Ils tentent le rasant, mais il est contré par Carney, qui file... et glisse ! La balle est perdue ! Mêlée anglaise sur les 20m catalans. 

    22:28

    56' Perte de balle à l'impact des Dragons sur leurs 40m. Les Saints repartent de plus belle. 

    22:24

    53' Saint-Helens gagne une pénalité après un placage haut de Taylor sur les 20m catalans.

    22:23

    51' Broughton glisse tout près de sa ligne d'en-but en récupérant une balle. Sur leurs 10m, les Dragons subissent la foudre et un point de fixation se forme du côté des Saints qui progressent mais ne parviennent pas à aplatir. 

    22:20

    A l'heure de jeu, le score est de 12-24 en faveur des Dragons. 

    22:19  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    22:19

    Sur l'aile gauche, après une combinaison entre Horo et Bosc, Richards s'empare en bout de ligne de la balle et galope sur plusieurs mètres avant d'inscrire un essai sans problèmes. 

    22:17  48' Essai de Pat Richards

    22:17  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:16  ESSAI TRANSFORME DE RICHIE MYLER

    22:16

    Au centre du terrain ,à la sortie du tenu, Stewart réalise un gros travail de sape tout seul, il se retourne dans sa course pour offrir une merveille de balle à Myler qui file tout droit et tout seul à l'essai.

    22:15  46' Essai de Richie Myler

    22:14  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:14

    45' Sortie de balle au pied par les Saints hors des limites du terrain. renvoi aux 20m par Gigot. 

    22:13

    44' Les Dragons tentent de faire la différence sur le côté droit, mais force est de constater que les Saints, éveillés en cette seconde période, ont sorti les barbelés. 

    22:11

    43' Chandelle captée de volée par Gigot sur ses 10m. 

    22:10

    41' Après la première chaîne offensive, les Dragons tapent dans l'en-but mais les Saints récupèrent et relancent.

    22:08

    C'est reparti à Saint-Helens !

    22:02

    22:02

    22:00

    Les Dragons ont une légère tête d'avance : 12-14. 

    21:59

    C'est la mi-temps.

    21:49  ESSAI TRANSFORME PAR WALSH

    21:49

    Au centre du terrain, après une belle passe allongée, de Fages, Walsh tape à suivre pour lui-même. Un petit par-dessus et il file seul à l'essai. 

    21:48  38' Essai de Walsh

    21:48  ESSAI DES SAINTS

    21:47

    37' ça s'agite drôlement dans les 10m catalans. Mais en faisant un jeu de navette, les Saints ne parviennent pas à franchir. Et les Dragons, se asisissent bien des joueurs dans l'en-but pour les faire sortir hors de slimites du terrain. 

    21:45

    36' En-avant au tenu par Anderson qui allait ouvrir pour ses coéquipiers. Bêtement, dans la précipitation. Mêlée anglaise sur les 18m catalans. 

    21:44

    A 5 minutes de la fin de la première mi-temps, les Dragons sont devant au score après un triplé de Broughton : 6-14.

    21:43  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:43

    Au final d'une sacrée chaîne de tenu, sautée de Carney qui offre un caviar dont Broughton se saisit avce le coup du chapeau. Et c'est l'essai ! 

    21:42  Triplé de Jodie Broughton

    21:42  ESSAI POUR LES DRAGONS CATALANS

    21:38

    A la demi-heure de jeu, les Saints ont réduit l'écart au score : 6-10.

    21:37

    Da Costa a été remplacé par Bosc.

    21:37

    Taylor a été remplacé par Casty. 

    21:36

    Des changements du côté des Dragons ont été opérés. 

    21:36  ESSAI TRANSFORME

    21:36

    Le Français perce après une construction autour du tenu de ses coéquipiers et un ballon repiqué intérieur. 

    21:35  26' Essai de Theo Fages

    21:34  ESSAI DE SAINT-HELENS

    21:34

    25' Le jeu s'intensifie du côté des Anglais. Plus rudes et mieux organisés, ils essaient à nouveau avec un coup de pied rasant sur le côté gauche de tenter d'aller aplatir... En vain, les Dragons veillent et après un cafouillage dans l'en-but des Anglais, ils sauvent la patrie. 

    21:31

    Les Saints ne franchissent pas et tentent par un coup de pied au ras d'aller dans l'en-but... Mauvaise solution, personne ne suit l'action. 

    21:30

    23' Contre de Dave Taylor quasiment sur sa ligne. Mais il perd la balle dans la foulée au premier contact venu à quelques mètres de sa ligne d'en-but sur le côté droit. 

    21:29

    Savelio du côté des Saints est sorti. 

    21:28

    Après plus de 20 minutes de jeu, les Dracs sont toujours devant au panneau d'affichage malgré le réveil des saints : 0-10.

    21:27

    Saint-Helens a faim et progresse jusqu'aux 5 m catalans grâce à de belles combinaisons et les jambes de feu des trois-quarts. Les Saints franchissent sans embûches mais la défense catalane est sur le qui-vive. A quelques mètres d'aplatir, les Anglais voient pourtant leurs ambitions réduites. 

    21:25

    20' Et ça chauffe dans la maison catalane ! 

    21:24

    19' Myler dégagé au pied avec une 40/20. Mêlée Saint-Helens dans son camp sur les 20m. 

    21:23

    18' Saint-Helens reprend du poil de la bête et monte jusqu'aux 5m catalans. Lancés en attaque, ils sont contrés par Taylor qui se saisit in extremis de la balle pour remettre la main sur le cuir. 

    21:23

    Saint-Helens multiplie déjà les changements. 

    21:22

    Saint-Helens gagne une pénalité. 

    21:22

    16' Myler à 30m de l'en-but anglais tape au ras mais est contré. 

    21:21  ESSAI TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:21

    Carney, en parfait meneur de jeu, distribue à ses coéquipiers sur le côté droit à la sortie du tenu depuis le centre du terrain à quelques mètres de la ligne d'en-but. Et la balle file jusqu'à l'aile de Broughton qui, sans vis-à-vis, part tout droit pour un doublé ! 

    21:19  Doublé de Jodie Broughton

    21:18  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    21:18

    Les Dragons sont solides autour du tenu et tels des métronomes placent le jeu. 

    21:17

    13' Gigot gratte du terrain. Et Stewart gagne une pénalité grâce à son jeu au sol sur les 40m anglais. 

    21:17

    12' Renvoi aux 20m pour les Dragons. 

    21:14

    Après 10 minutes de jeu, les Dragons mènent à Saint-Helens après un premier essai non transformé de Broughton : 0-4.

    21:13  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:13

    Sur son aile, et malgré une passe dans les chaussettes dûe à une mauvaise transmission entre les deux derniers passeurs de balle, Broughton file en coin conclure une action collective du premier essai de la rencontre.

    21:12  Essai de Jodie Broughton

    21:11  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    21:11  ESSAI POUR LES DRAGONS CATALANS

    21:10

    5' Faute de main du jeune Alrix Da Costa qui ne saisit pas la balle à hauteur offerte par Anderson qui tombait au sol sur les 10m de Saint-Helens. 

    21:08

    4' Anderson manque un contre. Les Saints gagnent une touche sur les 20m des Catalans. 

    21:07

    Les Saints récupèrent la balle après que les Dracs l'aient faite tomber sur les 30m anglais. 

    21:06

    3' Inu sur la ligne médiane touché après un placage de quatre Anglais, mais ouvre au sol pour ses coéquipiers. 

    21:06

    2' Les équipes prennent leurs marques et portent la balle les uns après les autres. 

    21:04

    Sur les 40m anglais, renvoi au pied pour les Dragons à la fin de la première chaîne offensive des Saints. 

    21:03

    La balle est saisie sur leurs 10m par les Saints.

    21:03

    C'est parti avec Pat Richards.

    21:02

    Les Dragons au coup d'envoi. 

    21:00

    Les joueurs entrent sur le terrain.

    20:49

    20:48

     

    80' Saint-Helens (2E)   12 : 30   Dragons Catalans (6E)

    Dernière mise à jour : 2016/04/14 23:01

    Trier par :

    23:01

    22:59

    Les Dragons Catalans, en leaders incontestés et dans la constance, s'imposent à Saint-Helens (12-30). La défense ne faiblit pas malgré les nombreux matches enchaînés ces derniers temps du côté des Sang et Or. Jamais inquiétés, en première-mi-temps déjà (12-14), les Catalans ont affronté ce jour une équipe de Saint-Helens invisibles en seconde mi-temps dans ses chaînes de tenu puisqu'elle n'est pas parvenue à inscrire le moindre point. 

     

    Merci à toutes et à tous de nous avoir suivi sur ce live et à bientôt sur www.lindependant.fr.

    22:54

    Et c'est la fin du match à Saint-Helens.

    22:54

    79' A 45m, Richards manque à droite un drop. 

    22:53

    78' Plaqué sur les 40m, Da Costa ne parvient pas à passer la balle. Les Dragons font preuve de gourmandise. 

    22:52

    77' Myler couvre le terrain mais son coup de pied sort hors des limites. 

    22:50

    Casty est de retour sur le terrain. 

    22:49

    75' Derrière le tenu, Walsh multiplie les combinaisons pour faire avancer ses "gros". 

    22:48

    En défense, les Dragons font le show ! 

    22:48

    Allez, plus que 6 minutes de jeu, et une sixième victoire consécutive pour les Dragons ?

    22:46

    72' Bousquet pour Da Costa arrêté à 20m de l'en-but. ça continue à se construire au centre du terrain. Et Myler tente le drop. Mais en vain.  

    22:44  PENALITE REUSSIE PAR PAT RICHARDS

    22:44

    70' Ralentissement du tenu sur Baitieri. Richards tente la pénalité à 35m face aux poteaux. 

    22:41

    66' Pourtant placés sur leurs lignes, Saint-Helens gâche ses fins d'action. Une chandelle finit en touche à quelques centimètres de l'en-but, et en étant contestée par Gigot et Broughton dans le coin gauche pour les Saints. 

    22:39  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    22:38

    Toujours à la finition d'action collective, Broughton plante à nouveau malgré un ballon difficile saisi. 

    22:37  63' Quadruplé de Jodie Broughton

    22:36  ​ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:34

    A l'heure de jeu, nous en sommes à 12-24 pour les Dragons. 

    22:33

    59' Sur le point d'aplatir, Fages se fait contester la balle sur la ligne par Baitieri. Ce qui a le don d'échauffer les esprits. Mêlée. 

    22:32

    57' Saint-Helens force dans l'axe mais les Dragons ne faiblissent aucunement en défense. Ils tentent le rasant, mais il est contré par Carney, qui file... et glisse ! La balle est perdue ! Mêlée anglaise sur les 20m catalans. 

    22:28

    56' Perte de balle à l'impact des Dragons sur leurs 40m. Les Saints repartent de plus belle. 

    22:24

    53' Saint-Helens gagne une pénalité après un placage haut de Taylor sur les 20m catalans.

    22:23

    51' Broughton glisse tout près de sa ligne d'en-but en récupérant une balle. Sur leurs 10m, les Dragons subissent la foudre et un point de fixation se forme du côté des Saints qui progressent mais ne parviennent pas à aplatir. 

    22:20

    A l'heure de jeu, le score est de 12-24 en faveur des Dragons. 

    22:19  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    22:19

    Sur l'aile gauche, après une combinaison entre Horo et Bosc, Richards s'empare en bout de ligne de la balle et galope sur plusieurs mètres avant d'inscrire un essai sans problèmes. 

    22:17  48' Essai de Pat Richards

    22:17  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:16  ESSAI TRANSFORME DE RICHIE MYLER

    22:16

    Au centre du terrain ,à la sortie du tenu, Stewart réalise un gros travail de sape tout seul, il se retourne dans sa course pour offrir une merveille de balle à Myler qui file tout droit et tout seul à l'essai.

    22:15  46' Essai de Richie Myler

    22:14  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:14

    45' Sortie de balle au pied par les Saints hors des limites du terrain. renvoi aux 20m par Gigot. 

    22:13

    44' Les Dragons tentent de faire la différence sur le côté droit, mais force est de constater que les Saints, éveillés en cette seconde période, ont sorti les barbelés. 

    22:11

    43' Chandelle captée de volée par Gigot sur ses 10m. 

    22:10

    41' Après la première chaîne offensive, les Dragons tapent dans l'en-but mais les Saints récupèrent et relancent.

    22:08

    C'est reparti à Saint-Helens !

    22:02

    22:02

    22:00

    Les Dragons ont une légère tête d'avance : 12-14. 

    21:59

    C'est la mi-temps.

    21:49  ESSAI TRANSFORME PAR WALSH

    21:49

    Au centre du terrain, après une belle passe allongée, de Fages, Walsh tape à suivre pour lui-même. Un petit par-dessus et il file seul à l'essai. 

    21:48  38' Essai de Walsh

    21:48  ESSAI DES SAINTS

    21:47

    37' ça s'agite drôlement dans les 10m catalans. Mais en faisant un jeu de navette, les Saints ne parviennent pas à franchir. Et les Dragons, se asisissent bien des joueurs dans l'en-but pour les faire sortir hors de slimites du terrain. 

    21:45

    36' En-avant au tenu par Anderson qui allait ouvrir pour ses coéquipiers. Bêtement, dans la précipitation. Mêlée anglaise sur les 18m catalans. 

    21:44

    A 5 minutes de la fin de la première mi-temps, les Dragons sont devant au score après un triplé de Broughton : 6-14.

    21:43  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:43

    Au final d'une sacrée chaîne de tenu, sautée de Carney qui offre un caviar dont Broughton se saisit avce le coup du chapeau. Et c'est l'essai ! 

    21:42  Triplé de Jodie Broughton

    21:42  ESSAI POUR LES DRAGONS CATALANS

    21:38

    A la demi-heure de jeu, les Saints ont réduit l'écart au score : 6-10.

    21:37

    Da Costa a été remplacé par Bosc.

    21:37

    Taylor a été remplacé par Casty. 

    21:36

    Des changements du côté des Dragons ont été opérés. 

    21:36  ESSAI TRANSFORME

    21:36

    Le Français perce après une construction autour du tenu de ses coéquipiers et un ballon repiqué intérieur. 

    21:35  26' Essai de Theo Fages

    21:34  ESSAI DE SAINT-HELENS

    21:34

    25' Le jeu s'intensifie du côté des Anglais. Plus rudes et mieux organisés, ils essaient à nouveau avec un coup de pied rasant sur le côté gauche de tenter d'aller aplatir... En vain, les Dragons veillent et après un cafouillage dans l'en-but des Anglais, ils sauvent la patrie. 

    21:31

    Les Saints ne franchissent pas et tentent par un coup de pied au ras d'aller dans l'en-but... Mauvaise solution, personne ne suit l'action. 

    21:30

    23' Contre de Dave Taylor quasiment sur sa ligne. Mais il perd la balle dans la foulée au premier contact venu à quelques mètres de sa ligne d'en-but sur le côté droit. 

    21:29

    Savelio du côté des Saints est sorti. 

    21:28

    Après plus de 20 minutes de jeu, les Dracs sont toujours devant au panneau d'affichage malgré le réveil des saints : 0-10.

    21:27

    Saint-Helens a faim et progresse jusqu'aux 5 m catalans grâce à de belles combinaisons et les jambes de feu des trois-quarts. Les Saints franchissent sans embûches mais la défense catalane est sur le qui-vive. A quelques mètres d'aplatir, les Anglais voient pourtant leurs ambitions réduites. 

    21:25

    20' Et ça chauffe dans la maison catalane ! 

    21:24

    19' Myler dégagé au pied avec une 40/20. Mêlée Saint-Helens dans son camp sur les 20m. 

    21:23

    18' Saint-Helens reprend du poil de la bête et monte jusqu'aux 5m catalans. Lancés en attaque, ils sont contrés par Taylor qui se saisit in extremis de la balle pour remettre la main sur le cuir. 

    21:23

    Saint-Helens multiplie déjà les changements. 

    21:22

    Saint-Helens gagne une pénalité. 

    21:22

    16' Myler à 30m de l'en-but anglais tape au ras mais est contré. 

    21:21  ESSAI TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:21

    Carney, en parfait meneur de jeu, distribue à ses coéquipiers sur le côté droit à la sortie du tenu depuis le centre du terrain à quelques mètres de la ligne d'en-but. Et la balle file jusqu'à l'aile de Broughton qui, sans vis-à-vis, part tout droit pour un doublé ! 

    21:19  Doublé de Jodie Broughton

    21:18  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    21:18

    Les Dragons sont solides autour du tenu et tels des métronomes placent le jeu. 

    21:17

    13' Gigot gratte du terrain. Et Stewart gagne une pénalité grâce à son jeu au sol sur les 40m anglais. 

    21:17

    12' Renvoi aux 20m pour les Dragons. 

    21:14

    Après 10 minutes de jeu, les Dragons mènent à Saint-Helens après un premier essai non transformé de Broughton : 0-4.

    21:13  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:13

    Sur son aile, et malgré une passe dans les chaussettes dûe à une mauvaise transmission entre les deux derniers passeurs de balle, Broughton file en coin conclure une action collective du premier essai de la rencontre.

    21:12  Essai de Jodie Broughton

    21:11  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    21:11  ESSAI POUR LES DRAGONS CATALANS

    21:10

    5' Faute de main du jeune Alrix Da Costa qui ne saisit pas la balle à hauteur offerte par Anderson qui tombait au sol sur les 10m de Saint-Helens. 

    21:08

    4' Anderson manque un contre. Les Saints gagnent une touche sur les 20m des Catalans. 

    21:07

    Les Saints récupèrent la balle après que les Dracs l'aient faite tomber sur les 30m anglais. 

    21:06

    3' Inu sur la ligne médiane touché après un placage de quatre Anglais, mais ouvre au sol pour ses coéquipiers. 

    21:06

    2' Les équipes prennent leurs marques et portent la balle les uns après les autres. 

    21:04

    Sur les 40m anglais, renvoi au pied pour les Dragons à la fin de la première chaîne offensive des Saints. 

    21:03

    La balle est saisie sur leurs 10m par les Saints.

    21:03

    C'est parti avec Pat Richards.

    21:02

    Les Dragons au coup d'envoi. 

    21:00

    Les joueurs entrent sur le terrain.

    20:49

    20:48

     

    80' Saint-Helens (2E)   12 : 30   Dragons Catalans (6E)

    Dernière mise à jour : 2016/04/14 23:01

    Trier par :

    23:01

    22:59

    Les Dragons Catalans, en leaders incontestés et dans la constance, s'imposent à Saint-Helens (12-30). La défense ne faiblit pas malgré les nombreux matches enchaînés ces derniers temps du côté des Sang et Or. Jamais inquiétés, en première-mi-temps déjà (12-14), les Catalans ont affronté ce jour une équipe de Saint-Helens invisibles en seconde mi-temps dans ses chaînes de tenu puisqu'elle n'est pas parvenue à inscrire le moindre point. 

     

    Merci à toutes et à tous de nous avoir suivi sur ce live et à bientôt sur www.lindependant.fr.

    22:54

    Et c'est la fin du match à Saint-Helens.

    22:54

    79' A 45m, Richards manque à droite un drop. 

    22:53

    78' Plaqué sur les 40m, Da Costa ne parvient pas à passer la balle. Les Dragons font preuve de gourmandise. 

    22:52

    77' Myler couvre le terrain mais son coup de pied sort hors des limites. 

    22:50

    Casty est de retour sur le terrain. 

    22:49

    75' Derrière le tenu, Walsh multiplie les combinaisons pour faire avancer ses "gros". 

    22:48

    En défense, les Dragons font le show ! 

    22:48

    Allez, plus que 6 minutes de jeu, et une sixième victoire consécutive pour les Dragons ?

    22:46

    72' Bousquet pour Da Costa arrêté à 20m de l'en-but. ça continue à se construire au centre du terrain. Et Myler tente le drop. Mais en vain.  

    22:44  PENALITE REUSSIE PAR PAT RICHARDS

    22:44

    70' Ralentissement du tenu sur Baitieri. Richards tente la pénalité à 35m face aux poteaux. 

    22:41

    66' Pourtant placés sur leurs lignes, Saint-Helens gâche ses fins d'action. Une chandelle finit en touche à quelques centimètres de l'en-but, et en étant contestée par Gigot et Broughton dans le coin gauche pour les Saints. 

    22:39  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    22:38

    Toujours à la finition d'action collective, Broughton plante à nouveau malgré un ballon difficile saisi. 

    22:37  63' Quadruplé de Jodie Broughton

    22:36  ​ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:34

    A l'heure de jeu, nous en sommes à 12-24 pour les Dragons. 

    22:33

    59' Sur le point d'aplatir, Fages se fait contester la balle sur la ligne par Baitieri. Ce qui a le don d'échauffer les esprits. Mêlée. 

    22:32

    57' Saint-Helens force dans l'axe mais les Dragons ne faiblissent aucunement en défense. Ils tentent le rasant, mais il est contré par Carney, qui file... et glisse ! La balle est perdue ! Mêlée anglaise sur les 20m catalans. 

    22:28

    56' Perte de balle à l'impact des Dragons sur leurs 40m. Les Saints repartent de plus belle. 

    22:24

    53' Saint-Helens gagne une pénalité après un placage haut de Taylor sur les 20m catalans.

    22:23

    51' Broughton glisse tout près de sa ligne d'en-but en récupérant une balle. Sur leurs 10m, les Dragons subissent la foudre et un point de fixation se forme du côté des Saints qui progressent mais ne parviennent pas à aplatir. 

    22:20

    A l'heure de jeu, le score est de 12-24 en faveur des Dragons. 

    22:19  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    22:19

    Sur l'aile gauche, après une combinaison entre Horo et Bosc, Richards s'empare en bout de ligne de la balle et galope sur plusieurs mètres avant d'inscrire un essai sans problèmes. 

    22:17  48' Essai de Pat Richards

    22:17  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:16  ESSAI TRANSFORME DE RICHIE MYLER

    22:16

    Au centre du terrain ,à la sortie du tenu, Stewart réalise un gros travail de sape tout seul, il se retourne dans sa course pour offrir une merveille de balle à Myler qui file tout droit et tout seul à l'essai.

    22:15  46' Essai de Richie Myler

    22:14  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    22:14

    45' Sortie de balle au pied par les Saints hors des limites du terrain. renvoi aux 20m par Gigot. 

    22:13

    44' Les Dragons tentent de faire la différence sur le côté droit, mais force est de constater que les Saints, éveillés en cette seconde période, ont sorti les barbelés. 

    22:11

    43' Chandelle captée de volée par Gigot sur ses 10m. 

    22:10

    41' Après la première chaîne offensive, les Dragons tapent dans l'en-but mais les Saints récupèrent et relancent.

    22:08

    C'est reparti à Saint-Helens !

    22:02

    22:02

    22:00

    Les Dragons ont une légère tête d'avance : 12-14. 

    21:59

    C'est la mi-temps.

    21:49  ESSAI TRANSFORME PAR WALSH

    21:49

    Au centre du terrain, après une belle passe allongée, de Fages, Walsh tape à suivre pour lui-même. Un petit par-dessus et il file seul à l'essai. 

    21:48  38' Essai de Walsh

    21:48  ESSAI DES SAINTS

    21:47

    37' ça s'agite drôlement dans les 10m catalans. Mais en faisant un jeu de navette, les Saints ne parviennent pas à franchir. Et les Dragons, se asisissent bien des joueurs dans l'en-but pour les faire sortir hors de slimites du terrain. 

    21:45

    36' En-avant au tenu par Anderson qui allait ouvrir pour ses coéquipiers. Bêtement, dans la précipitation. Mêlée anglaise sur les 18m catalans. 

    21:44

    A 5 minutes de la fin de la première mi-temps, les Dragons sont devant au score après un triplé de Broughton : 6-14.

    21:43  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:43

    Au final d'une sacrée chaîne de tenu, sautée de Carney qui offre un caviar dont Broughton se saisit avce le coup du chapeau. Et c'est l'essai ! 

    21:42  Triplé de Jodie Broughton

    21:42  ESSAI POUR LES DRAGONS CATALANS

    21:38

    A la demi-heure de jeu, les Saints ont réduit l'écart au score : 6-10.

    21:37

    Da Costa a été remplacé par Bosc.

    21:37

    Taylor a été remplacé par Casty. 

    21:36

    Des changements du côté des Dragons ont été opérés. 

    21:36  ESSAI TRANSFORME

    21:36

    Le Français perce après une construction autour du tenu de ses coéquipiers et un ballon repiqué intérieur. 

    21:35  26' Essai de Theo Fages

    21:34  ESSAI DE SAINT-HELENS

    21:34

    25' Le jeu s'intensifie du côté des Anglais. Plus rudes et mieux organisés, ils essaient à nouveau avec un coup de pied rasant sur le côté gauche de tenter d'aller aplatir... En vain, les Dragons veillent et après un cafouillage dans l'en-but des Anglais, ils sauvent la patrie. 

    21:31

    Les Saints ne franchissent pas et tentent par un coup de pied au ras d'aller dans l'en-but... Mauvaise solution, personne ne suit l'action. 

    21:30

    23' Contre de Dave Taylor quasiment sur sa ligne. Mais il perd la balle dans la foulée au premier contact venu à quelques mètres de sa ligne d'en-but sur le côté droit. 

    21:29

    Savelio du côté des Saints est sorti. 

    21:28

    Après plus de 20 minutes de jeu, les Dracs sont toujours devant au panneau d'affichage malgré le réveil des saints : 0-10.

    21:27

    Saint-Helens a faim et progresse jusqu'aux 5 m catalans grâce à de belles combinaisons et les jambes de feu des trois-quarts. Les Saints franchissent sans embûches mais la défense catalane est sur le qui-vive. A quelques mètres d'aplatir, les Anglais voient pourtant leurs ambitions réduites. 

    21:25

    20' Et ça chauffe dans la maison catalane ! 

    21:24

    19' Myler dégagé au pied avec une 40/20. Mêlée Saint-Helens dans son camp sur les 20m. 

    21:23

    18' Saint-Helens reprend du poil de la bête et monte jusqu'aux 5m catalans. Lancés en attaque, ils sont contrés par Taylor qui se saisit in extremis de la balle pour remettre la main sur le cuir. 

    21:23

    Saint-Helens multiplie déjà les changements. 

    21:22

    Saint-Helens gagne une pénalité. 

    21:22

    16' Myler à 30m de l'en-but anglais tape au ras mais est contré. 

    21:21  ESSAI TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:21

    Carney, en parfait meneur de jeu, distribue à ses coéquipiers sur le côté droit à la sortie du tenu depuis le centre du terrain à quelques mètres de la ligne d'en-but. Et la balle file jusqu'à l'aile de Broughton qui, sans vis-à-vis, part tout droit pour un doublé ! 

    21:19  Doublé de Jodie Broughton

    21:18  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    21:18

    Les Dragons sont solides autour du tenu et tels des métronomes placent le jeu. 

    21:17

    13' Gigot gratte du terrain. Et Stewart gagne une pénalité grâce à son jeu au sol sur les 40m anglais. 

    21:17

    12' Renvoi aux 20m pour les Dragons. 

    21:14

    Après 10 minutes de jeu, les Dragons mènent à Saint-Helens après un premier essai non transformé de Broughton : 0-4.

    21:13  ESSAI NON TRANSFORME PAR PAT RICHARDS

    21:13

    Sur son aile, et malgré une passe dans les chaussettes dûe à une mauvaise transmission entre les deux derniers passeurs de balle, Broughton file en coin conclure une action collective du premier essai de la rencontre.

    21:12  Essai de Jodie Broughton

    21:11  ESSAI DES DRAGONS CATALANS

    21:11  ESSAI POUR LES DRAGONS CATALANS

    21:10

    5' Faute de main du jeune Alrix Da Costa qui ne saisit pas la balle à hauteur offerte par Anderson qui tombait au sol sur les 10m de Saint-Helens. 

    21:08

    4' Anderson manque un contre. Les Saints gagnent une touche sur les 20m des Catalans. 

    21:07

    Les Saints récupèrent la balle après que les Dracs l'aient faite tomber sur les 30m anglais. 

    21:06

    3' Inu sur la ligne médiane touché après un placage de quatre Anglais, mais ouvre au sol pour ses coéquipiers. 

    21:06

    2' Les équipes prennent leurs marques et portent la balle les uns après les autres. 

    21:04

    Sur les 40m anglais, renvoi au pied pour les Dragons à la fin de la première chaîne offensive des Saints. 

    21:03

    La balle est saisie sur leurs 10m par les Saints.

    21:03

    C'est parti avec Pat Richards.

    21:02

    Les Dragons au coup d'envoi. 

    21:00

    Les joueurs entrent sur le terrain.

    20:49

    20:48

    20:07

    DRAGONS CATALANS

     

    Gigot, Broughton, Inu, Duport, Richards, Carney, Myler, Taylor, Da Costa, Bousquet, Stewart, Anderson, Baitieri

     

    Remplaçants : Casty, Horo, Mounis, Bosc

    20:06

    SAINT-HELENS

     

    McDonnell, Owens, Turner, Dawson, Spedding, Fages, Walsh, Walmsley, Roby, Savelio, McCarthy-Scarsbrook, Ashworth, Wilkin

     

    Remplaçants : Amor, Tasi, Richards, Knowles

    charger plus

    20:07

    DRAGONS CATALANS

     

    Gigot, Broughton, Inu, Duport, Richards, Carney, Myler, Taylor, Da Costa, Bousquet, Stewart, Anderson, Baitieri

     

    Remplaçants : Casty, Horo, Mounis, Bosc

    20:06

    SAINT-HELENS

     

    McDonnell, Owens, Turner, Dawson, Spedding, Fages, Walsh, Walmsley, Roby, Savelio, McCarthy-Scarsbrook, Ashworth, Wilkin

     

    Remplaçants : Amor, Tasi, Richards, Knowles

    charger plus

    20:07

    DRAGONS CATALANS

     

    Gigot, Broughton, Inu, Duport, Richards, Carney, Myler, Taylor, Da Costa, Bousquet, Stewart, Anderson, Baitieri

     

    Remplaçants : Casty, Horo, Mounis, Bosc

    20:06

    SAINT-HELENS

     

    McDonnell, Owens, Turner, Dawson, Spedding, Fages, Walsh, Walmsley, Roby, Savelio, McCarthy-Scarsbrook, Ashworth, Wilkin

     

    Remplaçants : Amor, Tasi, Richards, Knowles

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Ligue des champions : le Bayern ne s'est pas affolé contre Benfica pour se qualifier en demi-finales

     

    Le 13/04/2016 à 22:38:00 | Mis à jour le 13/04/2016 à 23:01:21 | Lien

     

    Mené au score par le Benfica, le Bayern Munich ne s'est pas affolé afin de se qualifier en demi-finales de la Ligue des champions pour la cinquième saison de suite (2-2, 1-0 à l'aller).

     

    Le Bayern sera encore au rendez-vous des demi-finales. (Marchante/Reuters)

    Le Bayern sera encore au rendez-vous des demi-finales. (Marchante/Reuters)

     

    Le match : 2-2

    Malgré l’ambiance très hostile et les sifflets venus des tribunes, les Bavarois ont pris le contrôle du ballon dès les premières secondes. Une semaine après la courte victoire (1-0) en Bavière, Pep Guardiola a consolidé son milieu avec Xabi Alonso dans un rôle de sentinelle. Il a «sacrifié» Robert Lewandowski, remplaçant, et a aligné Thomas Müller en pointe. Un choix qui n’a pas été sans conséquence. L’attaquant allemand a eu tendance à trop décrocher ou à venir chercher le ballon sur les côtés, entraînant un manque de présence dans la surface. Franck Ribéry lui a demandé de modifier son positionnement au quart d’heure de jeu. Moins de cinq minutes plus tard, Müller se procurait sa première occasion (19e)…
    Acculés en défense, les Portugais ont cherché leurs attaquants le plus rapidement possible à la récupération du ballon. Ils ont réussi à ouvrir le score sur leur première occasion, une tête plongeante de Raul Jimenez (27e). Sur leur deuxième, à la 30e, l’attaquant mexicain aurait pu doubler la mise. Mais Neuer s’est interposé. Les Allemands ont continué à faire tourner le ballon et réussi à égaliser grâce à une reprise surpuissante d’Arturo Vidal, à la suite d’un centre de Lahm détourné par Ederson (38e). Ils ont pris l’avantage en deuxième période, à la 52e minute, grâce à Thomas Müller, idéalement servi par Javi Martinez.
      Le défenseur espagnol a été en grande difficulté dans le dernier quart d’heure. Pris de vitesse par Gonçalo Guedes, il l’a séché aux abords de la surface, annihilant une occasion franche. Mais M. Kuipers a été indulgent et a sorti un carton jaune. Sur le coup franc, Talisca a remis les deux équipes à égalité (76e). Moins de dix minutes plus tard, Javi a encore sévi, sur Talisca cette fois (84e). Il s’en est encore sorti. Mais le Brésilien n’a pas réussi à accrocher le cadre et à faire douter le Bayern Munich, qui se qualifie pour les demi-finales pour la cinquième saison de suite.

    Le fait : Manuel Neuer est humain

    Manuel Neueur est souvent comparé à un robot pour sa froide efficacité et sa fiabilité à toute épreuve. Une fois n’est pas coutume, le gardien allemand s’est raté sur l’ouverture du score de Raul Jimenez. Sur le centre d’Eliseu, il a complètement raté sa sortie, à contre-temps, et est parti à l’opposé du ballon. Il a même failli mettre un coup de poing à David Alaba, dont il a effleuré le visage.
    beIN SPORTS France 
    2 turns of ye' ol' hour glass ago

    [VIDEO] Benfica : Jimenez surprend le Bayern sur un caviar d’Eliseu !

    Benfica a ouvert le score face au Bayern Munich suite à une tête de Jimenez, parfaitement servi par Eliseu.
    > http://ow.ly/10Df6v

    Jimenez surprend le Bayern sur un caviar d’Eliseu ! - beIN SPORTS
    beinsports.com
     
    489
    18
    1
     

    Le tournant : Le pointu de Jimenez

    Le Benfica, qui a ouvert le score sur sa première occasion, aurait pu doubler la mise trois minutes plus tard. Alors que Xabi Alonso puis Joshua Kimmich ont été trop courts sur un centre de Salvio, Raul Jimenez a enchaîné contrôle et pointu du droit. Mais, cette fois, Manuel Neuer a été impeccable.
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L'Atlético élimine le Barça grâce à un doublé de Griezmann !

    Le 13/04/2016 à 22:37:00 | Mis à jour le 13/04/2016 à 22:55:26    Lien
     
    L'Atlético de Madrid, auteur d'un match plein de maîtrise et d'abnégation, a éliminé le tenant du titre grâce à une victoire 2-0 (1-2 à l'aller). Antoine Griezmann a inscrit les deux buts de la rencontre d'une tête puis sur penalty.
    Griezmann superstar. (S. Perez/Reuters)
    Griezmann superstar. (S. Perez/Reuters)
      

    Le match : 2-0

    Deux ans après avoir éliminé le Barça en quarts de finale de la c1 en route vers sa finale historique perdue face au Real, l’Atlético Madrid a récidivé grâce à une victoire 2-0 (1-2 à l’aller) pleine de de maîtrise et d’abnégation. Dès l’entame de match, les Colchoneros ont exercé un gros pressing, se procurant trois occasions mais Gabi n’a pas cadré (4e) tandis que Ter Stegen a capté les tentatives de Carrasco (4e) et Griezmann (7e). Les attaquants barcelonais, rarement trouvés dans de bonnes conditions et tout de suite encerclés par deux joueurs, semblaient impuissants. C’est au moment même où le Barça parvenait à mettre le pied sur le ballon comme il en a l’habitude que Griezmann a marqué (36e) sur une merveille de centre de Saul.

    L’Atlético a immédiatement reculé après le but, retrouvant son bloc ultra compact sur une vingtaine de mètres devant sa surface . Mais le Barça n’arrivait toujours pas à accélérer et la frappe très lointaine de Neymar (42e), la seule cadrée de la mi-temps pour les visiteurs, symbolisait cette impuissance. A la reprise, les locaux repartaient sur les mêmes bases, réussissant même à toucher la transversale sur une tête de l’excellent Saul (53e). Le match est alors devenu un attaque-défense en faveur d'un Barça revigoré par les entrées de Turan et Sergi Roberto mais aucune des nombreuses tentatives des visiteurs ne faisait mouche (60e, 63e, 67e, 83e, 84e). C’est même l’Atlético qui a réalisé le break sur un pénalty de Griezmann (88e) après une main d'Iniesta. Le Barça aurait pu lui aussi bénéficier d’un penalty deux minutes plus tard (90e) sur une main de Gabi mais Monsieur Rizzoli a estimé que l’action avait lieu en dehors de la surface. Vicente Calderon pouvait exploser de joie.

    Le joueur : Griezmann superstar

    Si la saison 2014/15 a été celle de l’adaptation à un club d’une nouvelle dimension, l’exercice actuel est celui de la confirmation : Antoine Griezmann a bien les épaules pour être le leader d’attaque d’un grand club européen, capable de faire la différence quand le niveau et l'enjeu en feraient craquer plus d'un. Déjà auteur de l’unique but lors d’une victoire mémorable sur le terrain du Real Madrid en février (1-0), il marqué un doublé dans un autre match de gala, d’abord de la tête (36e) puis sur penalty (88e), les deux premiers buts de sa carrière madrilène face au Barça. Très en jambes, il avait déjà testé Ter Stegen sur un premier coup de casque (7e) et n’est pas passé loin de récidiver sur un contre solitaire finalement stoppé par le gardien allemand (61e). Le Français a marqué ses 28e et 29e buts de la saison, dont 7 en C1 et 10 lors des 10 derniers matches des Colchoneros.

    Comme le nombre de fois où le Barça a touché le ballon dans la surface Madrilène en première période, une illustration de la performance collective époustouflante des Colchoneros. Si Griezmann a pris la lumière ce mercredi soir, c'est bien toute l'équipe de l'Atlético qui a été héroïque, de Diego Godin et son vice bien senti en défense à Saul Niguez, magnifique de justesse et de détermination tout au long du match, sans oublier Carrasco, auteur d'un excellent match devant. En face, Messi a passé un cinquième match sans but, fait rarissime dans sa carrière. Voir l'image sur Twitter

    1 - El @FCBarcelona_es solo ha realizado una acción en área rival en esta primera parte; el @Atleti, seis. Guarida.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Équipe de France :

    Karim Benzema ne

    sera pas à l'Euro 2016

    Lien

    L'attaquant du Real de Madrid ne sera pas sélectionné pour l'Euro cet été.

    L'ObsPublié le 13 avril 2016 à 18h38

    Fin du suspens. Après plus de six mois de feuilleton judiciaire et sportif, la décision est tombée : Karim Benzema ne participera pas à l'Euro de football cet été avec l'équipe de France.

    Le joueur du Real Madrid avait été mis en examen le 5 novembre pour "complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs" et placé un temps sous contrôle judiciaire dans l'affaire du chantage à la sextape sur son coéquipier en bleu Mathieu Valbuena.

    Karim Benzema, l'embarras jusqu'au sommet de l'Etat

    "Je ne serai pas sélectionné"

    Sans attendre la communication officielle du président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, c'est le joueur qui a annoncé la nouvelle en premier via son compte Twitter :

     

    Dans la foulée, la FFF a publié un communiqué pour justifier son choix, évoquant "la capacité des joueurs à oeuvrer dans le sens de l'unité, au sein et autour du groupe" et "l'exemplarité et la préservation du groupe".

    "La performance sportive est un critère important mais pas exclusif pour décider de la sélection au sein de l'équipe de France de football", insiste le communiqué.

    Par ailleurs, la FFF, qui a "eu accès, en sa qualité de partie civile dans l'affaire de la tentative de chantage à l'encontre de Mathieu Valbuena, au contenu du dossier d'instruction", estime que "les éléments actuellement disponibles dans ce dossier ne permettent pas d'établir clairement l'implication des différents acteurs, notamment celle de M. Benzema". "Il reviendra à la justice d'établir les responsabilités des protagonistes", conclut la "3F" sur le volet judiciaire.

    La FFF avait décrété le joueur du Real Madrid "non-sélectionnable" début décembre après sa mise en examen en novembre dans l'affaire du chantage à la sextape visant son coéquipier en Bleu Mathieu Valbuena.

    Le contrôle judiciaire lui interdisant de rencontrer le milieu de terrain de Lyon avait néanmoins été levé le mois dernier, poussant la fédération à une réflexion qui s'est achevée ce mercredi.

    L'Euro 2016 débutera dans moins de deux mois, le 10 juin et s'achèvera le 10 juillet en France. Le sélectionneur Didier Deschamps donnera sa liste des 23 le 12 mai. Le joueur formé à Lyon était l'atout offensif numéro 1 des Bleus, avec 27 buts en 81 sélections avec la France. Il suivra l'Euro... depuis son canapé.

    L.B. avec AFP

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Ligue des Champions PSG Laurent Blanc (PSG) : «Je suis responsable» de la défaite contre Manchester City
     
     
    Le 12/04/2016 à 23:17:00 | Mis à jour le 13/04/2016 à 00:02:53   Lien
     
     
    Laurent Blanc a pris la responsabilité de la défaite (0-1) du PSG mardi à Manchester City et l'élimination en quart de finale de la Ligue des champions. «Je la prends pour moi cette défaite. Je ne me débine pas», a-t-il déclaré.
     
    «Qu'a-t-il manqué au PSG pour s'imposer ? Si on analyse la non-qualification, c'est sur nos deux matches qu'il faut le faire. Et, dans ces deux rencontres, nous n'avons pas été assez efficaces sur nos temps forts. A Paris, on aurait pu et dû marquer plus de buts (2-2). On ne l'a pas fait. Et ça a conditionné l'avantage de City au retour. Là encore, on n'a pas été assez efficace et on le paye. City est une très bonne équipe, mais on pensait pouvoir la mettre en difficulté beaucoup plus que ce qu'on a fait ici. Sur les deux rencontres, il n'est pas anormal que City soit qualifié.
     
    «On a montré nos limites»
    Avez-vous des regrets d'avoir changé de système de jeu ? Quand on se qualifie pas on regrette tout. Quand on gagne, personne ne pose ce genre de questions. On avait des stratégies qu'on a mises en place, mais on a montré nos limites et elles ont été techniques. Je ne peux pas me retrancher sur ça, mais nos absents nous ont manqué, notamment pour avoir une meilleure assise technique. Si on avait eu nos armes, je crois que c'était jouable pour passer en demies. Après la perte de Matuidi et Luiz (suspendus), on s'est dit qu'il fallait d'abord bien défendre au retour. Mais on s'est mis en difficulté avec des déchets techniques, et par la force des choses on a été plus dans la réaction que dans l'action. Et on a eu du mal à mettre en difficulté la défense de City. Vos attaquants sont restés muets... Effectivement quand il y a 0-0, c'est qu'offensivement on aurait dû faire mieux. Là aussi ce fut insuffisant. Mais tout fut insuffisant, même dans l'impact physique. Il nous a manqué trop de choses.
    «C'est moi qui ai choisi les joueurs, la stratégie»
    Plusieurs cadres arrivent en fin de contrat, est-ce la fin d'un cycle ? C'est une réflexion à mener, mais il n'y a pas que celle-là. Il y aura les bonnes questions à se poser. Effectivement il y des cadres en fin de contrat, mais on verra ça plus tard car ce soir on est déçu. On y croyait vraiment. Endossez-vous la responsabilité de cet échec ? Je suis responsable: c'est moi qui ai fait l'équipe, choisi les joueurs, la stratégie. Quand on gagne les joueurs sont responsables et quand on perd c'est l'entraîneur le responsable. Mais je la prends pour moi, cette défaite, aucun problème. Je ne me débine pas.»

    Blanc : «Pas efficaces sur les temps forts»


    Foot - C1 - PSG : Blanc «Pas efficaces sur les... par lequipe

     
    AFP 
    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique