• Syrie : les non-dits de la libération des journalistes espagnols

    Syrie : les non-dits de la libération des journalistes espagnols

     

    Par Hala Kodmani 8 mai 2016 à 20:01    Lien
     

     

     

    Libérés après presque dix mois de séquestration en Syrie, les trois reporters free-lance espagnols José Manuel Lopez, Angel Sastre et Antonio Pampliega sont arrivés dimanche matin sur la base militaire de Torrejon, près de Madrid. Aucune précision n’a été donnée sur les conditions de cette libération, ni sur l’identité de leurs ravisseurs.

     

    Pourtant, dès le lendemain de leur enlèvement en juillet près d’Alep, l’information selon laquelle le Front al-Nusra, la branche syrienne d’Al-Qaeda, était le responsable du rapt était confirmée par plusieurs sources syriennes sur le terrain et diplomatiques en Turquie. Le gouvernement espagnol a précisé, dans un bref communiqué diffusé samedi soir, que cette libération a été rendue «possible grâce à la collaboration de pays alliés et amis, spécialement dans la phase finale depuis la Turquie et le Qatar». Ces deux pays, qui ne reconnaissent officiellement aucun lien avec le Front al-Nusra, ont pu exercer leur influence sur cette formation cataloguée comme terroriste, au même titre que l’organisation Etat islamique.

     

    Les médias qataris, la chaîne Al-Jezira en tête, claironnent dans leurs titres ce dimanche sur la «libération des trois journalistes espagnols grâce aux efforts du Qatar», sans pour autant préciser la nature de ces efforts, ni les conditions d’une médiation sous-entendue.

     

    En mars 2014, trois autres journalistes espagnols, qui avaient été enlevés en Syrie six mois plus tôt par l’organisation Etat islamique, avaient été libérés dans des conditions similaires, avec l’aide des mêmes médiateurs. Une transaction financière substantielle aurait alors été versée contre leur libération, selon les médias espagnols.

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :