• Terrorisme : l'année 2017 "va être épouvantable" pour la France, prédit Marc Trevidic

     

    Terrorisme : l'année 2017 "va être épouvantable" pour la France, prédit Marc Trevidic

    L'ancien juge antiterroriste estime que l'Etat islamique va être "très tenté de s’en prendre à la France"

    Sueurs froides

    Publié le 5 Août 2016       LIEN

     

    Terrorisme : l'année 2017 "va être épouvantable" pour la France, prédit Marc Trevidic
     

    C'est une des voix les plus écoutées lorsqu'on parle de terrorisme. Marc Trevidic a passé 10 ans à l'anti-terrorisme avant de devenir premier vice-président au tribunal de grande instance de Lille. Et l'avis de ce grand spécialiste fait froid dans le dos. 

    Dans une interview accordée à la télévision belge RTBF, il a déclaré : "L’année va être épouvantable avant les élections présidentielles. La tentation pour l'organisation terroriste Etat islamique va être très grande de s’en prendre à la France. On est dans une guerre en temps de paix.

    C’est le principe de l’attentat terroriste. Mon espérance à moyen terme, c’est l’essoufflement suite au degré d’horreur. Mais cela peut durer dix ans. Ce n’est pas exclu".

    Marc Trevidic est également revenu sur le cas Adel Kermiche, l’un des deux terroristes de l’attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray. Le magistrat connaît bien l'affaire, lui qui avait mis en examen Kermiche en 2015. "La première fois que je l’ai vu, il avait voulu partir en Syrie. Il venait tout juste d’être majeur pendant la garde à vue […] Il était dans l’immaturité la plus totale", raconte-t-il

    Quelques mois plus tard, tout a changé. "J’avais face à moi quelqu’un qui voulait à tout prix partir faire le djihad au sein de l’Etat islamique. Il avait dans ses yeux la petite lueur qui fait qu’on détecte qu’il ne reviendra pas en arrière. C’est très difficile à apprécier. C’est très subjectif parce qu’en face de vous, vous avez l’impression d’avoir un mur. Et là, il y avait ce mur-là".

    Et le juge de revenir sur certaines personnes qu'il a croisées. "Il y a des gens qui m’ont fait froid dans le dos. Une minorité clairement de ceux que j’ai pu voir, mais il y en a cinq ou six qui m’inquiètent. J’espère qu’ils ne sont pas encore sortis..."

    A LIRE AUSSI : Scénario noir : au pire du pire pour nous en cas d'attaques terroristes incessantes, que peut vraiment espérer gagner l'Etat islamique 

     
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :