• Un séisme frappe le centre de l'Italie en pleine nuit : au moins 120 morts

    Ressentie jusqu'à Rome, une secousse de magnitude 6,2 a frappé le centre de l'Italie dans la nuit, faisant au moins 120 victimes selon le dernier bilan.

     
     

    Un fort séisme, de magnitude 6,2 sur l'échelle de Richter, a secoué le centre de la péninsule italienne ce mercredi 24 août vers 3h30 du matin. L'épicentre se trouvait à 10 kilomètres au sud-est de Norcia, une ville de la région d'Ombrie à 150 kilomètres au nord-est de Rome, et la secousse et ses répliques ont été ressentis de Bologne à Naples, en passant par Rome. Selon un dernier bilan communiqué en début de soirée par le chef du gouvernement italien, au moins 120 personnes ont péri dans le tremblement de terre.

    "Il y a au moins 120 vies détruites et ce n'est pas un bilan définitif", a déclaré Matteo Renzi lors d'une conférence de presse à Rieti, non loin de la zone du séisme. Le président du Conseil italien a également fait état de quelque 368 blessés.

    Il s'agit du plus important séisme en Italie depuis le 20 mai 2012 où un tremblement de terre de magnitude 6.0 avait fait 25 morts entre Modène et Ferrare (nord).


    L'épicentre du séisme (USGS)

    Les premières images parvenues des villages les plus touchés révèlent l'ampleur des destructions. Des immeubles ne sont plus que ruines, des secouristes fouillent les décombres à mains nues dans l'espoir de retrouver des survivants, des gens hagards se regroupent dans les rues ou les places de leur village, partiellement détruit en quelques secondes.

    L'une des communes les plus secouées, Pescara del Tronto, petit village de quelques centaines d'habitants, semble rayée de la carte, selon ces premières images. Au moins dix personnes y ont trouvé la mort, selon Immacolata Postiglione, dont une petite fille de neuf mois. Ses parents ont été extraits vivants de l'appartement et ont été hospitalisés. 

    Interrogé par l'agence italienne Agi, le maire d'Accumoli (700 habitants), une autre commune située tout près de l'épicentre du séisme, a de son côté fait état d'un mort, décrivant une ville à moitié détruite. Selon lui, au moins 4 personnes sont encore prisonnières des décombres :

    "Ici, c'est une tragédie, nous avons des morts et des bâtiments détruits". 

    Strong earthquake flattens homes in central Italy as residents sleep http://bloom.bg/2bDjmYg 

    Interviewé dans la nuit par la chaîne Rainews24, le chef de la protection civile Fabrizio Curcio, a fait état d'un "séisme sévère" ayant fait des "blessés" et "plusieurs bâtiments détruits".

    Le village d'Amatrice le plus touché

    Sergio Pirozzi, le maire de la petite commune d'Amatrice (3.000 habitants), située à 40 km au sud de Norcia, a indiqué sur les télévisions italiennes que le village avait été partiellement détruit et que des habitants étaient bloqués sous les décombres. Les voies d'accès à ce village de quelque 2.600 habitants, mais qui est aussi un lieu touristique prisé, sont bloquées, a-t-il précisé, lançant un appel aux secouristes pour dégager les routes. 

    il corso

    "La ville n'existe plus", a-t-il déclaré. "Des maisons ont été rasées. J'espère que nous aurons de l'aide".

    Latest: Mayor of quake-hit Amatrice in Italy says residents are buried under debris and town "isn't here anymore." http://apne.ws/2byKE06 

    APTOPIX Italy Quake

    The Latest: Death toll in Italian earthquake rises to 120

    AMATRICE, Italy (AP) — The Latest on the earthquake in central Italy (all times local): 7:25 p.m. Italian Premier Matteo Renzi says the death toll from the quake that hit central Italy has risen to...

    bigstory.ap.org

    "J'ai cru que c'était un coup de tonnerre, mais quand je me suis levée, j'ai senti des gravats sous mes pieds, le tremblement de la maison, et là j'ai compris", raconte Domenica, une habitante d'Illica, hameau qui dépend d'Accumoli, une autre commune durement touchée, âgée d'une soixantaine d'années. "

    "Nous sommes sortis, avec mes trois petits-enfants, par un trou dans le mur de la cuisine, la porte ne s'ouvrait pas", raconte-t-elle.

    Selon un habitant du village d'Arquata, cité par Rainews24, plusieurs bâtiments de cette petite ville située à moins de 25 km de Norcia ont été détruits. Il n'était pas en mesure de savoir si ce séisme avait fait des victimes dans son village :

    "Les habitants sont bloqués sur la place centrale, beaucoup de bâtiments se sont écroulés". 

    Strong earthquake in Italy's Umbria. First images showing heavy damage in and .

    Plusieurs répliques ont suivi ce séisme, dont une de magnitude de 3,9 dans la province de Pérouse, et une autre de magnitude 5,3 ressentie vers 4h30 dans la capitale italienne, faisant trembler les palais de la ville éternelle. 

    Le tremblement de terre en Italie est une terrible tragédie. J'exprime à @matteorenzi la solidarité et l'affection du peuple français. 
</div><div id=Google Bookmarks


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :