• Essonne : des personnes interpellées avaient un lien avec les attaques de St-Etienne-du-Rouvray et de Magnanville

    Essonne : des personnes interpellées avaient un lien avec les attaques de St-Etienne-du-Rouvray et de Magnanville

    LE MONDE | 09.09.2016 à 18h48 • Mis à jour le 09.09.2016 à 18h52    LIEN

     

    Des connexions ont été établies entre le « commando » de femmes qui s’apprêtaient, selon les autorités, à commettre un attentat et les précédentes attaques djihadistes à Magnanville, en juin, et à Saint-Etienne-du-Rouvray, en juillet, a déclaré vendredi le procureur de Paris.

    Sarah H., 23 ans, interpellée jeudi soir à Boussy-Saint-Antoine (Essonne) et « connue des services spécialisés comme étant particulièrement liée à la mouvance jihadiste », était l’« ancienne promise de Larossi Abballa, auteur de l’attentat de Magnanville, et d’Adel Kermiche, auteur de l’attentat de Saint-Etienne du Rouvray », a expliqué François Molins.

    En outre, Mohamed Lamine A., 22 ans, interpellé jeudi soir aux Mureaux (Yvelines), « connu des services comme un individu particulièrement radicalisé », est le « frère d’un mis en examen écroué » dans le dossier de Magnanville.

    Lire aussi :   Essonne : trois femmes interpellées soupçonnées de projeter un attentat

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :