• Euro 2016: le Portugal sacré champion d'Europe après sa victoire contre la France (1-0) en prolongations

    Euro 2016: le Portugal sacré champion d'Europe après sa victoire contre la France (1-0)

    en prolongations

     

     

    Euro 2016: le Portugal sacré champion d'Europe après sa victoire contre la France

     

    La France rêve d'une fin en apothéose chez elle et d'un 3e sacre continental après ceux de 1984 et 2000. Le Portugal, de son côté, rêve d'un premier titre majeur. Le Français Antoine Griezmann et le Portugais Cristiano Ronaldo rêvent, entre autres, du Ballon d'Or. La réalité, c'est la finale de l'Euro 2016 de football dimanche au Stade de France (21h00).

     

    LE DIRECT:

    1e: coup d'envoi donné par la Seleçao!

    10e: Pepe glisse sur une relance devant le pressing de Giroud et le ballon échoue dans les pieds de Payet sur la gauche. En première intention, le joueur de West Ham délivre une onctueuse ouverture aérienne vers l'axe. A la réception, l'inévitable Griezmann est présent et place une superbe tête. Rui Patricio s'envole et, d'une parade magistrale, claque la sphère au-dessus de son cadre! Quelle opportunité!

    25e: Cristiano Ronaldo, en pleurs, ne peut plus continuer. Il est évacué sur une civière sous les applaudissements nourris du Stade de France. Terrible coup dur pour le Portugal!

    34e: bénéficiant d'un bon service de Payet, Sissoko, complètement intenable, s'ouvre une fenêtre de tir à gauche dans la surface après une excellente prise de balle. Son tir puissant est cadré mais Rui Patricio, sur sa ligne, sort encore le grand jeu pour préserver sa cage inviolée!

    MI-TEMPS (0-0): c'est la pause au Stade de France où les deux sélections regagnent les vestiaires sur un score de parité nul et vierge. Les Bleus ont globalement dominé les débats mais n'ont pu trouver la clé, Griezmann et Sissoko butant notamment sur un excellent Rui Patricio. Côté portugais, malgré la sortie prématurée de Cristiano Ronaldo, sur blessure, le collectif ne s'est pas désuni. Le suspense reste entier à l'aube d'un second acte au cours duquel la pression montera encore d'un cran!

    52e: Sissoko, le pyromane, allume une nouvelle mèche côté droit et parvient à distiller un centre dangereux vers les six mètres. Rui Patricio ne peut intervenir mais Pepe, parfaitement placé, peut intervenir.

    54e: la France tente d'accélérer! Sissoko ouvre pour Payet qui, depuis la gauche, délivre un excellent centre. Guerreiro repousse mais le ballon revient sur Pogba qui, des 30 mètres, s'essaie à une demi-volée sur un pas. Sa tentative passe nettement au-dessus.

    65e: Coman fixe Cedric sur la gauche avant de délivrer un magnifique centre rentrant. Arrivant lancé aux six mètres, Griezmann est seul et décolle. Un frisson parcourt les travées du Stade de France mais le ballon passe juste au-dessus de la cible!

    75e: Coman, malgré une glissade, s'arrache, se relève et lance Giroud sur la gauche de la surface. Dans une position qu'il affectionne, le joueur d'Arsenal frappe fort du gauche. Rui Patricio, toujours impeccable, sauve une nouvelle fois son camp!

    80e: Nani, depuis la droite, se fend d'un centre. Le ballon arbore une trajectoire vicieuse et oblige Lloris à s'envoler! Le cuir revient sur Quaresma qui s'essaie à un retourné mais le capitaine français est encore là pour réaliser l'arrêt!

    84e: Umtiti gagne du terrain balle au pied et progresse sur près de 30 mètres avant de servir Sissoko. En pleine course, le numéro 18 décoche un véritable coup de canon mais le rempart Rui Patricio, d'une somptueuse envolée sur sa droite, se fend encore d'un arrêt de classe internationale!

    92e: trouvé par Evra sur la gauche de la surface, Gignac, dans un tout petit espace, parvient à s'en sortir devant Pepe et frappe à ras de terre. Rui Patricio est cette fois battu mais le poteau renvoie la tentative de l'ancien Marseillais!

    FIN DU TEMPS REGLEMENTAIRE (0-0)

    110e: BUT POUR LE PORTUGAL (1-0). Un bon jeu en triangle mené côté gauche met en difficulté la défense française. Eder finit par être servi. Le nouvel entrant se défait de Koscielny, repique vers l'axe et, n'étant pas attaqué, prend sa chance. Sa frappe sèche et rasante s'en va tromper Lloris sur sa droite!

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :