• François Hollande promet une baisse des impôts en 2017 si...

    François Hollande promet une baisse des impôts en 2017 si...

    Challenges.fr

     Voir tous ses articles

    Publié le 03-05-2016 à 13h19Mis à jour à 14h28    Lien

    Le chef de l'État a annoncé une "baisse" des impôts pour les "plus modestes" en 2017 si le gouvernement dispose de "marges" budgétaires, lors d'un colloque de la Fondation Jean Jaurès à Paris.

    François Hollande. (ALAIN JOCARD / AFP)François Hollande. (ALAIN JOCARD / AFP)
     

    François Hollande a promis mardi 3 mai une "baisse" des impôts pour les "plus modestes" en 2017 si le gouvernement dispose de "marges" budgétaires, lors d'un colloque de la Fondation Jean Jaurès à Paris.

    "En fonction des marges et seulement en fonction des marges dont nous pourrons disposer, il conviendra de poursuivre cette politique de réforme, de justice et de baisse des prélèvements pour les Français les plus modestes", a déclaré le chef de l'Etat.

    François Hollande a fait valoir "des baisses d'impôts depuis 2014 qui ont concerné 12 millions de contribuables et la prime d'activité qui touche trois millions de Français".

    Une embellie économique

    Mais il l'a reconnu: "Je sais que beaucoup de ceux-là avaient pu être concernés par des dispositions fiscales de la majorité précédente ou même de la nôtre".

    "Il était donc de notre devoir de leur redonner ce qu'ils avaient acquitté pour le redressement de notre pays", a-t-il enchaîné.

    La France a enregistré au premier trimestre une croissance supérieure aux attentes, à 0,5%, laissant entrevoir à un an de la présidentielle une embellie économique, après la publication de bons chiffres du chômage.

    Réduit à 3,5% du PIB en 2015 (7% en 2010), le déficit public devrait repasser sous les 3% en 2017, a réaffirmé mardi François Hollande.

    La loi travail: "un texte de progrès"

    François Hollande a également défendu comme "un texte de progrès" le projet de loi travail, examiné à partir de mardi à l'Assemblée nationale, y voyant "un compromis dynamique et juste".

    "C'est un compromis dynamique et juste comme tout ce que nous avons fait depuis 2012. C'est un texte de progrès", a déclaré le chef de l'Etat dans un discours lors du colloque "La gauche et le pouvoir".

    (Avec AFP)

     

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :